Les Cobras ont gagné leurs deux premiers matchs de la saison les opposant aux Inouk. Granby tentera de prendre sa revanche vendredi soir alors qu'ils seront les visiteurs au centre sportif Léonard-Grondin.

Les Cobras... prise trois

Les Inouk amorceront la nouvelle année comme ils ont fini la dernière, c'est-à-dire avec un duel contre les Cobras de Terrebonne qu'ils recevront vendredi à 19 h 45 au centre sportif Léonard-Grondin.
Les Cobras, qui siègent au deuxième rang du classement général, n'ont perdu que quatre de leurs 31 parties depuis le début de la saison.
Ils ont également battu les Inouk lors de leurs deux affrontements dans la première moitié du calendrier. En septembre, Terrebonne avait gagné 5-3 puis le 18 décembre dernier, ils étaient revenus de l'arrière pour l'emporter 4-3, les deux fois à la maison.
« On joue tous les matchs pour les gagner, mais j'espère que ça va être un élément de motivation supplémentaire pour les gars. J'ose espérer qu'on va se présenter pour jouer une grosse game afin de commencer la deuxième moitié de saison du bon pied », a noté mercredi le directeur général des Inouk, Patrice Bosch.
Ce sera certainement un beau défi pour les Inouk, d'autant plus que Terrebonne est allé chercher du renfort pendant le temps des Fêtes en faisant l'acquisition de l'attaquant de 20 ans William Gignac et du gardien de 19 ans Hugo Talbot-Tassi.
Gignac a joué dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec depuis le début de la campagne. Le porte-couleur des Cataractes de Shawinigan a jusqu'ici amassé 3 buts et 7 aides en 15 parties dans le circuit Courteau.
Parions que les Cobras ont eu l'assurance qu'il se présenterait à Terrebonne puisqu'ils ont donné leur 1er choix en 2018, un 2e choix en 2017, un choix conditionnel de 3e ronde en 2017, ainsi que quatre joueurs (Guillaume Beaudry, Vincent Blanchette, Vincent Bruyère et Jason Bell) aux Montagnards de Ste-Agathe pour obtenir ses services.
« Gignac, c'est un excellent joueur. C'est d'ailleurs sous ma tutelle qu'il a débuté sa carrière junior majeur à Chicoutimi. C'est un joueur de skills, un fin marqueur. C'est une grosse équipe qui a rajouté un bon joueur, c'est sûr, mais j'aime bien aussi notre ajout de Samuel Pitre qui va débuter dans le line-up vendredi. Ça va être un bon match, ça, c'est certain », a indiqué Bosch.
Jolin veut être échangé
Les Inouk n'ont effectué aucune nouvelle transaction durant la pause des Fêtes, mais cela ne saurait tarder puisque Charles-Antoine Jolin a récemment réclamé un changement d'adresse.
« Il s'est dit insatisfait de son utilisation. Charles-Antoine juge qu'il devrait avoir plus de temps de glace, plus de responsabilités et il a fait une demande formelle pour qu'on l'échange », a confirmé Bosch. 
L'attaquant de 19 ans a amassé 7 buts et 8 aides en 26 matchs avec les Inouk cette saison. L'an dernier, il avait notamment rendu de bons services en séries récoltant cinq buts en 15 parties.
« C'est une déception dans mon cas. C'est un style de joueur que j'aime beaucoup. C'est un gars qui aurait pu nous aider beaucoup en séries éliminatoires, mais je ne veux forcer personne à jouer pour les Inouk. »
« Ceux qui ne veulent pas être à Granby, ils vont être échangés et c'est correct. J'aime mieux qu'il me laisse savoir son état d'âme plutôt qu'il reste chez nous et qu'il soit malheureux. Je trouve ça dommage, car il était dans nos plans. En même temps, c'est son choix à lui et je respecte ça », a assuré Bosch.
Comme il est maintenant officiel que Maxime Chevalier - acquis par transaction en décembre - ne se rapportera pas à Granby, le DG des Inouk a aussi révélé qu'il recevra une compensation des Panthères de St-Jérôme. Celle-ci ne sera toutefois dévoilée que le 11 janvier, soit un jour après la date limite des transactions.
« Il reste encore quelques jours jusqu'au deadline et c'est certain qu'on va faire quelque chose pour améliorer l'équipe et combler nos besoins. Je vais avoir des choses à annoncer dans les prochains jours, ça, c'est sûr », a confié Bosch.
Les Panthères font le ménage
Pour la première fois en 15 ans, les Panthères (13-16-2) de St-Jérôme ne jouent pas pour ,500 rendus au mois de janvier. L'organisation a réagi en procédant au congédiement de plusieurs membres de son personnel de hockey durant le long congé des Fêtes.
Le directeur général, Jean-François Sénéchal, l'entraîneur-chef, Alexandre Gagnon, ainsi que trois entraîneurs adjoints ont tous perdu leur poste.
Les Panthères ont annoncé mercredi que Pierre Bergeron sera leur nouvel homme de confiance derrière le banc. Cet ancien joueur de la LHJMQ a notamment guidé le Canimex de Marie-Rivier vers la conquête de quatre championnats dans le midget espoir. Le directeur des opérations des Panthères, Bill Hattem, agira à titre de DG par intérim pour l'instant.
Scotto à la barre des Braves
Les Braves de Valleyfield ont aussi changé d'entraîneur en ce début d'année 2017. À la suite de divergences d'opinions entre lui et son DG quant aux échanges et à la place occupée par les joueurs locaux, l'entraîneur-chef Jean-Philippe Hamel a remis sa démission mardi.
C'est le directeur général des Braves, Stéphane Scotto, qui prendra sa place derrière le banc. Il s'agit de la deuxième fois en deux saisons que Hamel quitte l'équipe, forçant Scotto à le remplacer. David Rochon agira en tant qu'entraîneur associé et directeur général adjoint.
Les Braves (14-14-1) occupent présentement le troisième rang de la division Martin St-Louis derrière les Inouk qui les devancent par 17 points au classement.