Les Inouk tenteront de percer la défensive de Cobras en demi-finale de la LHJAAAQ.

Les Cobras de Terrebonne, une machine bien huilée

Les Inouk seront confrontés à un obstacle colossal en demi-finale de la Ligue de hockey junior AAA du Québec. À compter de jeudi soir à Terrebonne, ils se mesureront aux champions de la saison régulière, les redoutables Cobras.
Les Inouk tenteront de percer la défensive de Cobras en demi-finale de la LHJAAAQ.
Les représentants de Lanaudière ont amassé 88 points cette saison, tout comme le Collège Français- de Longueuil, mais ils ont eu le dessus en confrontation directe. Terrebonne a également dominé la LHJAAAQ avec 315 buts marqués ainsi qu'un impressionnant différentiel de +166.
« Notre défensive est capable de sortir la rondelle de notre zone et nos attaquants ont les habiletés pour finir les jeux. La relance et la contre-attaque sont parmi nos forces », souligne l'entraîneur-chef et directeur général des Cobras, Robert Dubuc. 
« Quand on a su qu'on accueillerait la Coupe Fred Page (qui réunit les meilleures formations junior AAA au pays) cette année, on s'est dit "go, on y va". Depuis l'an passé, on a travaillé pour rassembler les morceaux nécessaires pour être très compétitifs. »
La direction des Cobras a toutefois dû revoir sa stratégie au retour des Fêtes. Cinq joueurs ont en effet gradué dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec, y compris Emanuel Aucoin, qui était alors le meilleur marqueur de Terrebonne. 
Dubuc n'a cependant pas tardé à obtenir du renfort. Dès le 3 janvier, il a fait l'acquisition du talentueux William Gignac... cédant en retour quatre joueurs et trois choix au repêchage ! Mickaël Lafrance-Clairsaint et Vincent Lavoie sont également venus ajouter du punch à l'offensive.
Mine de rien, l'alignement des Cobras comprend toujours une dizaine d'éléments ayant disputé au moins 20 matchs au niveau junior majeur, soit deux fois plus que celui des Inouk. 
« C'est sûr que quand un joueur descend du majeur, il devient un bon élément pour ton équipe, reconnaît l'entraîneur Dubuc. Leur millage et le sérieux qu'ils mettent dans leur préparation, ça devient un atout. (...) Et les gars qu'on a été chercher ont rapidement adhéré à notre cause. »
Convaincants face à Sainte-Agathe
Les Cobras ont étonnamment amorcé les séries du mauvais pied, battus 6-3 par les Montagards de Sainte-Agathe. 
Ils n'ont toutefois pas tardé à redresser la barre, sortant le rouleau compresseur pour s'imposer en cinq matchs dans ce quart de finale. Sainte-Agathe a notamment encaissé des revers de 12-0 puis 11-2. 
Vincent Lavoie (15, pts) et William Gignac (13, pts) ont fait des ravages, tout comme le défenseur Loïk Léveillé (11, pts). 
Les yeux sur Caron
En demi-finale, Terrebonne croisera la route d'une autre formation pleine de confiance. Après avoir tiré de l'arrière 2-0 contre Valleyfield, les Inouk ont également signé quatre victoires consécutives pour accéder au carré d'as. 
« Ils ont une très bonne équipe, estime Robert Dubuc. Comme nous, ils sont un des plus gros clubs de la ligue (sur le plan physique). Leur top-6 offensif est aussi parmi les meilleurs. »
Le grand patron des Cobras semble particulièrement craindre le joueur-vedette Joël Caron. Attaquant le plus prolifique dans l'histoire de LHJAAAQ, le spectaculaire joueur de centre a amassé 16 points en 6 parties depuis le début des séries. 
« Quand Joël Caron met la pédale au fond, tu dois le surveiller de près, parce qu'il peut faire la différence dans un match. Et c'est ce qu'il a fait dimanche à Valleyfield », souligne Dubuc. 
Alors que les Inouk tiraient de l'arrière avec à peine plus d'une minute à écouler dans le sixième match, Caron a fourni deux buts et une aide pour envoyer les Braves en vacances. 
Les Cobras sont certainement les favoris en demi-finale, ayant remporté leurs trois matchs contre Granby cette saison. Dubuc estime néanmoins que la pression se trouve dans le camp adverse. 
« Nous, on sera là (au tournoi de la Coupe Fred Page). Mais eux aussi, avec tout le travail qu'ils ont fait, ils veulent obtenir leur place. Mais ils vont devoir performer... »