Les actualités en bref

CRIF: le programme de Représentation recrute

Le recrutement se poursuit pour le programme de formation professionnelle en Représentation offert par le Centre régional intégré de formation (CRIF) de Granby. Deux sessions d’information se tiennent le mercredi 24 janvier au CRIF, à 13 h 30 et à 18 h 30, pour expliquer ce cours visant à former des représentants « top niveau » pour les entreprises, indique le coordonnateur Benoît Morin. La formation, d’une durée de 450 heures sur 16 semaines, offerte de jour et à partir du 19 février, est dispensée en alternance travail-études et se termine par un stage de 60 heures. Ses diplômés reçoivent une Attestation de spécialisation professionnelle. Le CRIF sollicite aussi les employeurs afin d’établir des partenariats et offrir des bourses. Pascal Faucher

Aide financière à Monark Eco Fibre
Monark Eco Fibre, l’entreprise qui s’est portée acquéreur des actifs de Protec-Style à la fin de l’année 2017, bénéficiera d’une aide discrétionnaire de 35 000 $ de la Ville de Granby. Cette aide est toutefois conditionnelle au maintien des activités de l’entreprise sur le territoire de la ville pour une période d’au moins cinq ans, ont convenu les élus lors de la dernière séance ordinaire du conseil. « S’ils décident de partir avant cinq ans, ils nous remettent le 35 000 $. C’est une entente mur à mur pour la ville de Granby », a déclaré le conseiller municipal responsable du développement industriel, Robert Vincent. « C’est une excellente nouvelle. On croit encore beaucoup au produit », a pour sa part commenté le maire suppléant, Stéphane Giard. Dirigée par quatre investisseurs, Monark Eco Fibre souhaite relancer la filière de l’asclépiade, cette plante qui produit une fibre utilisée notamment comme isolant textile. L’entreprise loge rue Bernard, à côté du Carrefour d’innovation en technologies écologiques. Marie-France Létourneau

Projets rue de l’Islet : le comité de démolition dit oui

Des résidants de la rue de L’Islet à Bromont se disaient préoccupés par l’éventuelle construction de deux demeures nécessitant la subdivision d’un lot ainsi que la démolition d’un bâtiment. Le démantèlement de la maison était toutefois conditionnel à l’acceptation du comité de démolition. Le comité a donné lundi le feu vert aux promoteurs. Une dizaine de résidants du secteur étaient présents à la séance, qui s’est tenue à l’hôtel de ville de Bromont. « On accepte la démolition du bâtiment. Ce n’est pas un immeuble patrimonial et il n’y a aucune raison de refuser la demande, a expliqué le maire de Bromont, Louis Villeneuve. Cependant, les citoyens ont un mois pour contester la décision. Si c’est le cas, ce sera débattu à nouveau à la table du conseil municipal, qui pourrait [infirmer] la décision. » Jean-François Guillet

40 mois de prison pour pornographie juvénile

Une peine de 40 mois de prison a été imposée à un Granbyen en matière de pornographie juvénile. Il s’agit d’une récidive. Steve Boudreault, 44 ans, avait été arrêté et accusé de possession et de distribution de matériel illicite en décembre 2016. En soustrayant le temps passé en détention provisoire, il lui reste 20 mois de détention à purger. Il sera ensuite assujetti à une probation de trois ans. M. Boudreault avait déjà été condamné pour possession de pornographie juvénile, agression sexuelle, contacts sexuels et incitation à des contacts sexuels sur une personne mineure en 2009, à Sept-Îles. Il avait alors écopé de 12 mois de prison et a été accusé quatre fois de bris de condition par la suite. Pascal Faucher

Intrusion au bureau de poste de Saint-Paul-d’Abbotsford

Les policiers de la Sûreté du Québec enquêtent sur une introduction par effraction survenue au bureau de poste de la municipalité de Saint-Paul-d’Abbotsford. Les agents ont été avisés mardi matin qu’un ou des suspects se sont introduits dans le bâtiment de la rue Principale. Des techniciens du service de l’identité judiciaire se sont également rendus sur place à la recherche d’indices pour élucider le crime. Des objets ont été abîmés, mais les policiers n’étaient pas en mesure de confirmer, mardi après-midi, s’il y avait eu vol ou pas au bureau de poste. Karine Blanchard

Série de vols à Shefford: une arrestation

Une série de vols qui auraient été perpétrés ces derniers temps à Shefford auraient été résolus, selon des informations transmises à La Voix de l’Est. Il semble que quelques propriétés aient reçu la visite d’un ou de plusieurs suspects. Ils auraient notamment sévi dans les chemins des Côtes, Nord et des Murmures. La Sûreté du Québec a ouvert une enquête. Les policiers auraient intercepté un suspect au cours des derniers jours, selon ce que le journal a appris. Aucune information n’a été transmise par la SQ pour ne pas nuire à l’enquête, a expliqué la sergente Aurélie Guindon, porte-parole du corps policier en Estrie. Karine Blanchard