Vétérans et cadets ont paradé sur la rue Foster à partir des locaux de la Légion canadienne, filiale 077 Shefford, afin de commémorer les soldats qui sont tombés au combat et ceux qui sont revenus du champ de bataille.

Les 100 ans de l’Armistice soulignés à Waterloo

Le 11 novembre, à 11 h tapante, le silence complet s’est fait à l’intersection des rues Foster et de la Cour, à Waterloo, devant le cénotaphe installé devant le bureau de poste en mémoire des soldats qui ont combattu pour le Canada.

Le jour du Souvenir revêtait un caractère particulier puisque cet instant précis marquait les cent ans de l’armistice ayant mis fin à la Première Guerre mondiale. Vétérans et cadets ont paradé sur la rue Foster à partir des locaux de la Légion canadienne, filiale 077 Shefford, afin de commémorer les soldats qui sont tombés au combat et ceux qui sont revenus du champ de bataille.

Le convoi était précédé de trois voitures militaires d’une autre époque et d’un canon tout aussi ancien. Deux coups de canon à blanc ont d’ailleurs été tirés. Le premier s’est fait entendre au début de l’hymne national du Canada et le deuxième a mis fin à la minute de silence.

Une prière en anglais et en français a aussi été entendue avant que les couronnes de fleurs soient disposées devant le cénotaphe. Une centaine de civils ont assisté à la cérémonie.