Onze des 12 lauréats d’une bourse remise par la Fondation de l’élite sportive et culturelle de Saint-Césaire ont obtenu leur prix des mains du maire Guy Benjamin avant la séance régulière du conseil municipal, mardi.

L’élite sportive de Saint-Césaire récompensée

Ce sont 8060 $ qui ont été remis, mardi soir, à de jeunes athlètes de Saint-Césaire s’étant démarqués dans leur discipline respective. Depuis sa création en 1984, la Fondation de l’Élite sportive et culturelle de Saint-Césaire a permis l’octroi de plus de 60 000 $ en bourses pour souligner l‘engagement de la jeunesse de la municipalité dans les sports et les arts.

Une douzaine de demandes de bourses par de jeunes athlètes a été déposée cette année, un record, a relevé le maire Guy Benjamin. « Nous connaissons une année exceptionnelle, a-t-il dit. Cela nous fait dire que Saint-Césaire est une belle pouponnière pour l’élite sportive ! »

Les jeunes citoyens qui excellent dans plusieurs disciplines sportives ont reçu leur prix devant famille et proches réunis à l’hôtel de ville, avant la séance régulière du conseil municipal.

Ainsi, les patineuses artistiques Béatrice et Melyna Dagenais-Guay, Alyson Lacombe et Mélodie Côté ont touché des bourses allant de 910 $ à 1190 $ chacune, elles qui étaient également toutes lauréates l’an dernier.

Les adeptes de lutte olympique Émile Forgues, Yann Hemung, Rose Forgues et Jérémie Préfontaine ont tous obtenu un chèque de 765 $, les trois premiers ayant aussi remporté une bourse en 2019.

Frédérique et Ludovic Rousseau, qui pratiquent le patinage de vitesse courte piste, ont remporté respectivement une somme de 390 $ et 350 $.

Enfin, les nageurs Bérénice et Louis-Charles Samson se sont vus remettre des bourses de 520 $ et de 455 $.

Aucun jeune artiste n’a déposé sa candidature, c’est pourquoi aucune bourse culturelle n’a été remise cette année.