La municipalité de Sainte-Angèle-de-Monnoir tiendra une séance d’information sur son budget à l’attention des citoyens le lundi 3 février 2020.
La municipalité de Sainte-Angèle-de-Monnoir tiendra une séance d’information sur son budget à l’attention des citoyens le lundi 3 février 2020.

Légère hausse du compte de taxes à Sainte-Angèle-de-Monnoir

C’est un budget en hausse de près de 5 % qu’ont adopté les élus de Sainte-Angèle-de-Monnoir pour l’année 2020, lundi soir. Les contribuables devront, pour leur part, piger un peu plus dans leur poche pour s’acquitter de leur compte de taxes.

Cette adoption s’accompagne d’une légère hausse du taux de taxe foncière de 1,6 %. Cela représente une augmentation de 0,005 $ par tranche de 100 $ d’évaluation, portant le taux de taxe foncière agricole à 0,475 $ et celui des autres bâtiments à 0,565 $ pour la même valeur foncière.

Par contre, le taux des taxes spéciales passe de 0,0294 à 0,0225 $ par 100 $ d’évaluation.

À l’exception des taxes pour l’eau potable et l’élimination des boues, qui demeurent respectivement de 230 $ et de 25 $, les tarifs des services municipaux ont tous été revus à la hausse, avec des augmentations allant de 1 % pour la collecte des matières résiduelles, par exemple, à 96 % pour le remboursement de l’emprunt relatif au traitement des eaux usées qui passe de 30,70 $ à 60,25 $ par porte.

En moyenne, un citoyen devra donc débourser 62,93 $ de plus pour bénéficier des services municipaux tels que les différentes collectes et les égouts. La vidange des fosses septiques augmente aussi de 26,50 $, soit de 37,3 %.

Le budget 2020 de la municipalité représente des dépenses et des revenus de 2 560 649 $. Un dollar sur cinq sera affecté à l’administration générale et presque tout autant sera investi dans l’hygiène du milieu, c’est-à-dire au transport et au traitement des eaux potables ou usées, à la gestion des matières résiduelles de même qu’à l’entretien des cours d’eau. Le troisième poste budgétaire d’importance, en termes d’investissements, est celui de la sécurité publique, qui accaparera 465 984 $ l’an prochain.

Au plan triennal d’immobilisations (PTI), un demi-million de dollars sera alloué l’an prochain aux travaux d’infrastructure de route du chemin du Vide et du rang de la Côte-Double, projets subventionnés par le ministère des Transports à hauteur de 351 107 $.

Le programme de subvention de la Taxe d’accise et la contribution du Québec (TECQ) permettra de couvrir la facture de 300 000 $ pour la réfection de la station de pompage des eaux pluviales de la rue Réjean, de même que celle du bassin de rétention au poste de pompage des eaux usées, un projet également évalué à 300 000 $.

Ce même programme subventionnera entièrement l’aménagement du chemin du Vide entre les rues Principale et Girard, ce qui aurait autrement coûté 150 000 $ à la municipalité. Entre autres dépenses prévues l’an prochain, la municipalité projette aussi d’aménager un abri-soleil au parc Noël-Dubé.

En 2021, Sainte-Angèle entreprendra le resurfaçage de la Descente de la Côte-Double, qu’elle complètera l’année suivante. Une opération de 300 000 $ répartie sur deux ans.

On allouera également 1,5 million de dollars au remplacement du réservoir d’eau potable, si les subventions sont au rendez-vous, en 2022, année où l’on compte aussi aménager la rue Girard, devant l’école, pour la somme de 100 000 $.

La municipalité tiendra une séance d’information sur son budget à l’attention des citoyens le lundi 3 février.