La direction de l’école secondaire Joseph-Hermas-Leclerc explique sa décision par la volonté de simplifier la vie des élèves et du personnel tout en créant un sentiment d’appartenance.

L'école Joseph-Hermas-Leclerc adopte le demi-uniforme

Pour la première fois en 47 ans, les élèves de la plus grande école secondaire de Granby porteront un chandail règlementaire à la prochaine année scolaire.

La décision a été prise « à majorité » lors du dernier conseil d’établissement de Joseph-Hermas-Leclerc (JHL), le 16 avril, et l’équipe-école avait déjà donné son aval à l’imposition d’un demi-uniforme, indique le directeur de l’établissement de la rue Simonds Sud, Christian Lacourse.

Consultés à la faveur d’un scrutin électronique, les parents d’élèves se sont également prononcés en faveur de cette mesure.

JHL devait se renouveler « comme le phénix », dit M. Lacourse, compte tenu que l’école accueillera aussi des élèves de premier cycle (secondaire 1 et 2) dès 2019-2020. « On forme une nouvelle communauté, on se donne une nouvelle couleur et on veut être certains que les profs et les élèves se sentent à leur place. »

Faisant écho aux doléances d’élèves qui plaidaient qu’un uniforme « enlève l’âme de JHL », M. Lacourse estime plutôt que « l’âme de l’école va devenir différente ».

« Plusieurs options, comme danse, musique et sport, avaient déjà leur chandail, poursuit-il. C’est donc une continuité. »

Simplicité

Au-delà du souhait de créer un sentiment d’appartenance à une école dont la clientèle passera de 1000 à 1500 jeunes, la direction de JHL justifie sa décision par sa volonté de simplifier la vie des élèves et, aussi, celle de son personnel qui n’aura plus à réprimander les adolescents portant, par exemple, des hauts trop aguichants.

Les élèves auront le choix entre six types de chandail : t-shirt, polo, coton ouaté, chandail à manches longues, de type « kangourou » ou « dry fit » (chandail de sport), chacun disponible en cinq couleurs et portant, bien entendu, le logo désormais officiel de l’école en forme de diamant.

Vendus entre 7 $ et 20 $ selon le modèle, ils seront fabriqués à Granby par Malga marketing professionnel, fournisseur usuel de la commission scolaire du Val-des-Cerfs.

Les commandes pourront être faites en ligne en juin ou chez l’entreprise située rue Georges-Cros, dans le parc industriel. Une petite quantité sera aussi disponible à J.-H.-Leclerc.

Une douzaine d’élèves dont Mélissa L’Heureux, en secondaire 4, s’étaient prononcés contre le demi-uniforme au dernier conseil d’établissement. Ils ont aussi fait circuler une pétition qui, selon Christian Lacourse, a amassé quelque 200 noms. Il n’a pas été possible de joindre Mme L’Heureux, mercredi.