Le projet d’agrandissement du pavillon Bon-Séjour de l’école Au Coeur-des-Monts de Saint-Pie bénéficiera d’une enveloppe de 7 034 220 $.

L’école Au Coeur-des-Monts sera agrandie à Saint-Pie

La Commission scolaire de Saint-Hyacinthe (CSSH) touchera plus de sept millions de dollars pour agrandir l’école primaire Au Coeur-des-Monts, à Saint-Pie. Un projet de longue date qui aboutit enfin, se réjouit le milieu.

Le ministre de l’Éducation et député de Chambly, Jean-François Roberge, a annoncé un investissement de 1,7 milliard de dollars pour ajouter des classes en vue de l’année scolaire 2019-2020.

En tout, 128 projets d’agrandissement ou de construction d’écoles ont été autorisés par Québec, dont 22 en Montérégie.

En vertu de cette annonce, le projet d’agrandissement du pavillon Bon-Séjour de l’école Au Coeur-des-Monts de Saint-Pie obtiendra une enveloppe de 7 034 220 $. « Une très bonne nouvelle, a lancé le maire de la municipalité, Mario Saint-Pierre, à qui La Voix de l’Est a appris l’octroi de l’aide financière. C’est pas d’hier qu’on souhaite l’agrandir. »

Selon l’élu, l’école qu’il a fréquentée, bien qu’entretenue au fil des années, avait besoin d’un peu plus d’espace. « C’était à pleine capacité. L’heure du midi était rendue dans les corridors ou dans les classes », détaille-t-il.

L’école Au Cœur-des-Monts, qui compte près de 500 élèves, a atteint le maximum de sa capacité il y a quelques années. L’ajout de deux classes temporaires avait permis d’éviter le transfert d’élèves dans une autre école à compter de 2017-2018.

En mars 2018, la responsable des communications de la CSSH, Sagette Gagnon, avait confirmé qu’un projet d’agrandissement avait été soumis à Québec.

À terme, l’école comptera six nouvelles classes de niveau primaire, deux nouvelles maternelles et deux nouveaux locaux pour le service de garde, a-t-elle détaillé, lundi.

Il est toutefois peu probable que les travaux soient terminés à temps pour la prochaine rentrée scolaire, a précisé Mme Gagnon. Ceux-ci devraient débuter d’ici la fin de l’été et s’étirer sur une période d’environ deux ans.

M. Saint-Pierre est d’avis que l’école agrandie répondra aux besoins actuels et futurs de la population saint-pienne. « Ça va nous permettre d’accueillir de nouvelles familles et de garder celles qui sont là », a-t-il affirmé.