La Voix de l’Est
Les terres agricoles au Vermont sont saturées de phosphore. Le surplus annuel est de 454 tonnes dans le comté de Franklin, qui se trouve dans le bassin versant de la baie Missisquoi
Les terres agricoles au Vermont sont saturées de phosphore. Le surplus annuel est de 454 tonnes dans le comté de Franklin, qui se trouve dans le bassin versant de la baie Missisquoi

Le Vermont saturé de phosphore

Michel Laliberté
Michel Laliberté
La Voix de l'Est
Les producteurs agricoles au Vermont importent plus de phosphore contenu dans des engrais et dans la nourriture pour leur bétail que leurs terres sont capables d’en absorber, révèle une étude de l’Université du Vermont. Le ruissellement fait que les lacs Champlain et Memphrémagog en sont directement affectés, entre autres par des éclosions d’algues bleues.