Douze personnes ont été arrêtées au Québec pour conduite avec les capacités affaiblies par l'alcool, jeudi soir, lors de l'opération provinciale VACCIN. On ne rapporte aucune arrestation dans la région.

Le temps des Fêtes, le temps des barrages...

Les barrages routiers érigés pour contrer l'alcool au volant partout en province, jeudi, se sont soldés par 12 arrestations. On n'en rapporte aucune dans la région. D'autres opérations de cette nature sont à prévoir durant le temps des Fêtes.
Les policiers de la province ont participé à l'opération VACCIN (vérification accrue de la capacité de conduire, intervention nationale), jeudi soir. Chez nous, les agents de Granby, Bromont et ceux de la Sûreté du Québec ont travaillé conjointement en organisant des barrages de chaque côté de l'autoroute 10, boulevard Pierre-Laporte.
Pendant plus d'une heure, les policiers ont intercepté environ 1000 véhicules dans le secteur. Une seule personne a dû fournir un échantillon d'haleine, ce qui a permis de dissiper les doutes des policiers, puisque son taux d'alcoolémie ne dépassait pas la limite permise. Aucun conducteur n'a été arrêté lors de cette opération.
«C'est un bilan positif», indique Marc Tremblay, inspecteur à la surveillance du territoire au service de police de Bromont.
Tous les détails dans notre édition de samedi