Le CIUSSS de l’Estrie-CHUS affirme que le stationnement du Centre Providence n’est pas rempli quotidiennement.
Le CIUSSS de l’Estrie-CHUS affirme que le stationnement du Centre Providence n’est pas rempli quotidiennement.

Le stationnement du Centre Providence n’est pas rempli

Marie-France Létourneau
Marie-France Létourneau
La Voix de l'Est
Alors que les employés du Centre Providence affirment vivre une problématique pour garer leur voiture aux abords du Centre Providence à Granby, le CIUSSS de l’Estrie-CHUS souligne que le stationnement n’est pourtant pas rempli quotidiennement.

«Le parc de stationnement des employés est actuellement utilisé à 75 pour cent de sa capacité et trois places pour des courts séjours sont disponibles pour les employés qui ont à se déplacer fréquemment. Les parcs de stationnement font l’objet d’analyses régulières et des ajustements sont apportés lorsque requis», a souligné par courriel le conseiller en communications au CIUSSS de l’Estrie-CHUS, Félix Massé.

Selon des employés du Centre qui ont déploré lors de la dernière séance du conseil municipal les nouvelles interdictions de stationnement dans les rues avoisinantes, le stationnement de l’endroit, où y travaillent en temps normal près de 100 personnes, compte 53 espaces.

Il est nécessaire d’avoir une vignette pour s’y garer. Comme l’achat de celle-ci ne garantit pas la disponibilité des places, plusieurs refusent d’en faire l’achat. D’où la nécessité pour certains de se stationner dans la rue.

Une situation décriée par les employés

Une pétition signée par les employés du Centre Providence, où sont notamment offerts des services en santé mentale, a ainsi été déposée lors de la dernière séance du conseil municipal par deux représentants des employés. Ceux-ci croient que les nouvelles interdictions de stationnement dans les rues bordant le Centre n’ont fait que «déplacer» le problème. Comme ils effectuent plusieurs déplacements au cours d’une journée, cela se traduit aussi par la perte d’un «temps précieux» en soins à la population, ont-ils fait valoir.

La construction de la future maison des aînés, prévue sur le terrain boisé du Centre Providence, augmentera aussi la circulation dans le secteur, a-t-il été relevé.

«En lien avec cette nouvelle réglementation [pour le stationnement en bordure de rue], le nombre de places requises pour le stationnement de la future Maison des ainés et alternative qui sera construite à cet endroit a été révisé», précise cependant le CIUSSS de l’Estrie-CHUS.