Monique Bibiane Sergerie, directrice événements et dons pour la Maison au Diapason et Claudia Auger, gérante de district pour Starbucks.

Le Starbucks de Bromont s’implique dans sa communauté

Les adeptes du café de la sirène ont profité pleinement de l’ouverture du Starbucks de Bromont, mercredi soir. Entre 17 h et 19 h, les employés ont servi des breuvages chauds et froids gratuitement aux clients en échange d’un don pour la Fondation de la Maison au Diapason. Au terme de la soirée, 600 $ avaient été amassés.

« On laisse la liberté aux gérants de s’impliquer dans la communauté et ça fait partie du plan d’ouverture », souligne Claudia Auger, gérante de district pour Starbucks à propos de l’association entre Starbucks et la fondation.

En moins de deux heures, au moins 300 personnes se sont présentées à la succursale bromontoise. Et la longue file d’attente n’a pas dissuadé les clients de se procurer leur breuvage préféré.

À la sortie, trois bénévoles de la fondation tenaient une petite boîte dans leurs mains pour signifier aux clients que des dons pouvaient être recueillis.

« La réponse est bonne ! , a remarqué Jean-Pierre Munger, gérant du Starbucks de Bromont. Les gens nous attendaient à Bromont ».

Le gérant avait d’ailleurs prévu le coup en mobilisant 80 % de l’ensemble de son personnel pour cette soirée spéciale.

Jean-Philippe Boutin, le gérant du Starbucks de Sherbrooke, était lui aussi sur place pour soutenir ses collègues. Il a dit avoir aidé M. Munger les dernières semaines pour l’ouverture officielle tant attendue de la succursale.

En moins de deux heures, au moins 300 personnes se sont présentées à la succursale bromontoise. Et la longue file d’attente n’a pas dissuadé les clients de se procurer leur breuvage préféré.

Dons

De son côté, Monique Bibiane Sergerie, directrice événements et dons pour la Maison au Diapason était ravie que le gérant ait pensé à la fondation bromontoise.

Elle ne le cache pas : le financement demeure toujours un défi pour la maison d’hébergement en soins palliatifs.

Depuis 2018, la Maison au Diapason est d’ailleurs en campagne de financement intensive afin d’amasser deux millions de dollars d’ici 2020.

À LIRE AUSSI: Un premier million pour la Maison au Diapason

Mme Sergerie a confiance que l’OBNL atteindra la barre du deuxième million grâce à la onzième mouture de La Marche/La Course qui aura lieu en 2020.

Le financement de l’organisme provient à environ 40 % de fonds du ministère de la Santé et des Services sociaux et à 60 % d’activités de financement et de dons.

Avec l’argent récolté, la maison peut continuer à offrir des services gratuitement et à rémunérer adéquatement son personnel.

Mme Sergerie projette aussi d’utiliser les sous pour agrandir la salle à manger de l’établissement ou encore d’investir dans les fonds « Les petites voix » et de formation et recherche.

Depuis son ouverture en 2010, la Maison au Diapasion a reçu 1000 patients et a assuré 5000 accompagnements auprès des familles.

Le gérant du café a annoncé que ce type d’événement de financement ne sera certainement pas le dernier. « On va en faire d’autres », a-t-il assuré.

Le Starbucks de Bromont ouvre officiellement jeudi matin à compter de 5 h.

À LIRE AUSSI: Starbucks s'installe à Bromont