Une résidence de Farnham figure parmi les sites perquisitionnés par le SPVM, jeudi, dans le cadre d’une enquête sur une série de vols de guichets bancaires.

Le SPVM débarque à Farnham

Une série de vols de guichets bancaires pourrait bien être résolue. Les enquêteurs du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) ont procédé à des perquisitions, notamment une du côté de Farnham, et à des arrestations, jeudi, en lien avec ces crimes qui ont permis de dérober 300 000 $.

C’est le groupe tactique d’intervention de la Sûreté du Québec qui est d’abord intervenu dans une résidence de la rue Bérard, tôt jeudi matin, suivi des policiers de la section des enquêtes criminelles Sud, en collaboration avec d’autres sections du SPVM. 

Un groupe criminel est soupçonné d’avoir commis une quinzaine de vols de guichets à Montréal, Longueuil, Terrebonne et Sainte-Thérèse, en février et mars, et d’avoir ainsi dérobé environ 300 000 $. Ils ciblaient des guichets situés dans des stations de métro, des cinémas et des institutions bancaires, apprend-on dans le communiqué émis par le service de police montréalais.

Quatre perquisitions ont été réalisées à Montréal, Farnham et La Prairie. Deux armes à feu, des outils et environ 5000 comprimés de speed ont été saisis.

Il n’a pas été possible de savoir ce qui avait été saisi du côté de Farnham ou si des arrestations avaient été réalisées à cette adresse. 

L’opération policière s’est soldée par l’arrestation de cinq hommes et deux femmes.

Des comparutions sont attendues vendredi au palais de justice de Montréal. Les suspects s’exposent à des accusations d’introduction par effraction, vol de plus de 5000 $, possession d’une arme prohibée, possession d’outils de cambriolage, déguisement dans un dessein criminel, méfaits de plus de 5000 $, complot et possession de stupéfiants dans le but d’en faire le trafic.