Annie Lamarche, copropriétaire du Spa Détente de Granby, a été victime d'un vol en début de semaine.

Le Spa Détente de Granby cambriolé

Après avoir fait fuir des voleurs qui tentaient de s'introduire dans sa propriété au milieu de la nuit, une Granbyenne a constaté que son commerce, le Spa Détente, situé sur le même terrain, venait d'être cambriolé.
Annie Lamarche était dans sa résidence de la rue Guy, vers 4 h 30 dans la nuit de lundi à mardi, lorsqu'elle a entendu quelqu'un qui manipulait la poignée de la porte d'entrée. Elle a alors lancé un «hé!» et elle a vu une personne s'enfuir à la course. 
Elle a aussitôt alerté les policiers. Lorsque ceux-ci sont arrivés, elle s'est rendue dans son commerce situé sur la même propriété que sa résidence où une mauvaise surprise l'attendait. «Ils ont tout viré à l'envers», décrit la copropriétaire de l'entreprise. 
Le ou les voleurs ont notamment fouillé le local de la technicienne en pose d'ongles, où ils ont volé quelques objets. Ils se sont aussi emparés du contenu de la caisse et du portable, entre autres. Les dommages grimpent à quelque 700 $ ou 800 $, estime Mme Lamarche. «C'est désagréable, dit-elle, mais on a été chanceux qu'ils ne brisent pas tout.»
Être mieux protégé
La commerçante a été surprise d'apprendre que le ou les voleurs avaient coupé les fils téléphoniques et des autres services, ce qui aurait pu neutraliser le système d'alarme du commerce si celui-ci n'avait pas été défectueux. «Quand ils coupent les fils, l'alarme n'est pas envoyée, dit Mme Lamarche. Ce que je ne savais pas et que plusieurs commerçants ne savent pas, c'est qu'on peut avoir une carte SIM pour être en lien avec la centrale.» Cela signifie que même si les fils sont coupés, la transmission est possible. 
La Granbyenne a également appris à ses dépens que la serrure de son commerce présentait peu de difficulté pour les voleurs, qui auraient réussi à l'ouvrir probablement en n'utilisant qu'un simple outil. «Il faut vraiment s'informer pour avoir les bons équipements, dit-elle. On va s'assurer d'être mieux protégés à l'avenir. C'est mon bébé ici!»
Le Spa Détente ne serait par ailleurs pas le seul à avoir été victime d'un vol semblable au cours des derniers mois. La clinique vétérinaire de la docteure Anne-Marie Chassé, située rue Boivin, avait reçu la visite de cambrioleurs, en avril. Les voleurs avaient brisé la serrure de la porte à l'aide d'une perceuse et avaient également coupé les fils téléphoniques pour neutraliser le système d'alarme. Moins de 100 $ avaient été volés. 
La police de Granby confirme qu'une enquête est en cours concernant quelques vols, dont celui de la rue Guy.