Sébastien Houle, coproriétaire du Pile ou Face de Granby et Jocelyn Roy, ancien joueur de l’Impact de Montréal
Sébastien Houle, coproriétaire du Pile ou Face de Granby et Jocelyn Roy, ancien joueur de l’Impact de Montréal

Le soccer dek débarque au complexe Pile ou Face

Un tout nouveau programme de soccer dek fait son apparition au complexe Pile ou Face à Granby. L’instauration dans la région de ce sport de plus en plus en vogue à Montréal a été rendue possible grâce à la collaboration de l’ancien joueur de l’Impact Jocelyn Roy.

Une surface des six terrains du Pile ou Face sera ainsi dédiée au soccer dek, un sport qui se rapproche fortement du dek hockey.

Chaque équipe envoie quatre joueurs sur le jeu, en plus d’un gardien. Les règlements sont sensiblement les mêmes que pour le soccer standard, mais le terrain étant celui du dek hockey, les joueurs marquent plus de points, jouent de manière plus offensive et sont en général beaucoup plus impliqués individuellement dans le jeu. De plus, le ballon ne peut pas sortir de la zone de jeu.

« La stratégie est différente, indique Jocelyn Roy, qui a fait partie de l’organisation de l’Impact de 1998 à 2000. C’est un sport qui est axé sur le respect des autres. Il n’y a pas de contact, pas de violence. Tous les niveaux peuvent jouer. Et ça donne souvent des jeux spectaculaires ! »

Ainsi, on retrouvera des catégories junior (7-17 ans) et adulte (18-99 ans), avec des équipes formées de garçons, de filles ou mixtes (dépendamment du nombre d’inscriptions). La saison commencera le 4 mai et s’étendra jusqu’au 21 août pour les juniors et au 28 août pour les adultes.

« Après ça, on va sûrement faire une autre saison d’automne, selon la demande », mentionne Sébastien Houle, copropriétaire du Pile ou Face.

Dek et soccer en santé

Jocelyn Roy, qui a évolué avec les Cosmos de Granby avant de représenter le Canada de 1995 à 2017 dans différentes disciplines reliées au soccer, est très fébrile face à ce projet.

« On pense que les joueurs de dek hockey vont adorer jouer à ça. À cause de l’emplacement, oui, mais en plus, ils sont habitués avec le terrain, les bandes. En plus, la surface va être aménagée avec du gazon synthétique et les buts creusés dans la bande. »

Celui qui est également directeur d’école depuis 9 ans aime l’idée que les participants vont pouvoir jouer des matchs, et pas seulement faire des entraînements, par exemple. « J’aime voir les gens heureux et quand le monde arrive ici, ils ont tous un sourire. Ça va être le fun de les voir jouer », poursuit-il.

Sébastien Houle trouvait que la collaboration avec Jocelyn Roy allait de soi, « puisqu’il a le soccer dans le sang », image-t-il.

« Ça fait 26 ans qu’on fait du dek hockey. Ça va super bien, c’est un sport en santé. Mais ça fait 2 ans qu'on réfléchit à faire du soccer dek aussi. Ce n’est vraiment pas à cause que le dek va mal, mais justement parce que ça va bien, et qu’on pense que ça va créer un nouvel engouement. »

En raison du terrain plus petit, du nombre restreint de joueurs et du côté ludique du jeu, le soccer dek s’adresse à tous. Que ce soit pour une remise en forme, pour rencontrer des gens, pour s’amuser ou pour développer ses compétences.

« Le projet est immense. Là, on montre juste la pointe de l’iceberg. Si ça va bien, j’aimerais que ça persiste dans le temps », affirme Jocelyn Roy.

Les inscriptions ouvriront au début de la semaine prochaine. Il est possible de s’inscrire seul ou en équipe (en moyenne 8 ou 9 joueurs). Le Pile ou Face et Jocelyn Roy invitent aussi adultes et enfants à venir les rencontrer et à s’inscrire sur place les 7 et 8 mars prochains, de 10 h à 16 h.