«On avait de bonnes attentes, mais ça a été au-delà de ce qu’on pensait», lance le copropriétaire Ben Dubé, estimant à plusieurs centaines le nombre de voitures ayant convergé vers le restaurant.
«On avait de bonnes attentes, mais ça a été au-delà de ce qu’on pensait», lance le copropriétaire Ben Dubé, estimant à plusieurs centaines le nombre de voitures ayant convergé vers le restaurant.

Le service à l’auto de la cantine Chez Ben fait fureur

La première journée du service à l’auto de la cantine Chez Ben on s’bour la bédaine a fait fureur, mardi. À un point tel que le restaurant a dû continuer à servir des clients pendant une heure après la fermeture, la file d’attente s’allongeant jusqu’au boulevard Leclerc en fin de soirée.

«On avait de bonnes attentes, mais ça a été au-delà de ce qu’on pensait», lance le copropriétaire Ben Dubé, estimant à plusieurs centaines le nombre de voitures ayant convergé vers le restaurant.

Si certains ont dû attendre près d’une heure pour faire leur commande, le copropriétaire assure que le service sera amélioré. «Aujourd’hui, ça a parti en lion. C’est nouveau pour nous, alors il faut s’adapter», relève-t-il.

Il faut dire que plusieurs clients ont fait des commandes dépassant les 50 $. «C’est comme s’ils faisaient une commande pour toute la famille !», lance Ben Dubé.

«On est content de voir que les gens s’ennuyaient de Ben comme le Ben s’ennuyait des gens», poursuit-il.

À LIRE AUSSI: La cantine Chez Ben repart ses friteuses avec un service à l’auto

Fermée depuis le 18 mars à cause de la pandémie, la cantine a érigé mardi un chapiteau dans le stationnement pour prendre les commandes et distribuer les repas. Le service sera disponible chaque jour de 11 h à 19 h. Le paiement se fait sans contact par débit ou crédit.

Il s’agit d’une mesure temporaire, le temps que les clients puissent regagner l’intérieur du restaurant tout en respectant la distanciation sociale.