L’intersection des rues Laval Sud et Notre-Dame sera redessinée, notamment pour permettre l’aménagement d’une piste multifonctionnelle bidirectionnelle.

Le réseau cyclable prolongé dans le secteur Laval Sud/Notre-Dame à Granby

C’est devenu la norme : la Ville de Granby a, une fois de plus, profité de travaux majeurs de voirie pour faciliter les déplacements à vélo et à pied. Cela entraîne par le fait même la reconfiguration de deux intersections dans le secteur de la rue Laval Sud.

« Le projet est de prolonger le réseau cyclable sur les rues Notre-Dame et Laval Sud. Il va y avoir une piste multifonctionnelle bidirectionnelle en bordure de la rue, du côté de l’église [Saint-Eugène] dans les deux cas », a expliqué l’ingénieur de projets, circulation et mobilité durable, à la division ingénierie du service de la planification et de la gestion du territoire à la Ville, Martin Cloutier.

Selon lui, ces travaux s’inscrivent dans le plan de mobilité active de la Ville, appelé à se déployer à long terme. « C’est dans l’optique de mieux desservir les écoles. Un peu comme on a fait l’an dernier avec l’école Assomption, dans le projet des rues Horner et Laval Sud », précise M. Cloutier.

Cette fois-ci, les infrastructures souterraines d’aqueduc et d’égout n’ont pas besoin d’être remplacées. Mais la remise à niveau de la chaussée et des trottoirs de ce secteur de la ville était à l’ordre du jour de l’administration municipale. Des correctifs ont aussi été apportés au drainage. L’occasion a été saisie pour ajouter des infrastructures de mobilité active.

Le chantier, qui a débuté au début du mois et devrait être complété pour la rentrée scolaire, entraîne des coûts de 1,1 million $, selon Martin Cloutier.

Réaménagement

Les résidants et commerçants du secteur ont récemment été avisés par écrit de la nature des travaux en cours. Car l’allure du secteur s’en trouvera modifiée.

Parmi les changements notables apportés : l’intersection des rues Notre-Dame et Laval Sud sera réaménagée. Terminées les deux voies de la rue Laval Sud qui s’étiraient de part et d’autre d’une fontaine centrale et de son aménagement fleuri.

« La fontaine est conservée, explique Martin Cloutier. Mais la circulation automobile sur la rue Laval Sud va être concentrée du côté ouest, tandis que la piste multifonctionnelle va être aménagée du côté est. L’intersection est redessinée. »

Autre modification : le carrefour des rues Laval Sud et Saint-François a été revu de façon à ce que les deux voies se croisent davantage à angle droit. Dans l’opération, un petit bout de la rue Laval Sud qui permettait de contourner un monument religieux, lui aussi au centre des voies, sera fermé à la circulation et transformé en espace vert. Le monument demeure en place, précise l’ingénieur de projets.

Chose certaine, dit-il, les espaces de verdure sont appelés à augmenter dans le secteur et, à terme, de nouveaux aménagements paysagers y seront réalisés.

« Cette année, ça risque d’être simplement ensemencé étant donné qu’on est tard et qu’on ne sait pas exactement ce qu’on va faire comme aménagement. Mais ça va être plus vert qu’auparavant », relève Martin Cloutier.

Stationnement conservé

Le stationnement demeura permis des deux côtés de la rue Notre-Dame, malgré l’ajout d’une piste multifonctionnelle près de l’école du Phénix, pavillon Saint-Eugène, et du centre de loisirs l’Escale. La rue sera toutefois plus étroite, souligne M. Cloutier.

Les zones débarcadères aux abords du pavillon Saint-Eugène demeurent par ailleurs inchangées, précise-t-il.

Même chose pour le pavillon Sainte-Marie, alors que la nouvelle piste multifonctionnelle de la rue Laval Sud permettra d’y accéder. Les nouvelles infrastructures de mobilité active sont prévues entre les rues Notre-Dame et Albert.

Les segments de pistes multifonctionnelles aménagés rue Laval Sud, l’année dernière et cette année, devraient par ailleurs éventuellement être liés. Mais il est trop tôt pour avancer un échéancier, note l’ingénieur de projets.