En séance ordinaire, lundi, le conseil municipal de Rougemont a adopté plusieurs résolutions pour faire avancer son projet de centre des loisirs.

Le projet du centre de loisirs à Rougemont suit son cours

Le projet de construire un nouveau centre des loisirs à Rougemont suit son cours.
En séance ordinaire, lundi, la municipalité a dû amender son règlement d'emprunt en raison d'une erreur administrative dans le libellé du document. Rougemont avait en effet omis de stipuler que les sommes reçues dans le cadre d'une subvention du Programme d'infrastructures Canada pour le 150e anniversaire de la Confédération (PIC150) devront être investies dans le projet. 
Rappelons que le projet sera financé à hauteur de 500 000 $ via un règlement d'emprunt, qui serait remboursé à même les taxes foncières, à raison d'environ 1 sou par tranche de 100 $ d'évaluation, et ce, sur une période de 20 ans. 
Rougemont puiserait également 260 000 $ à même son fonds de roulement, en plus de piger 120 000 $ dans son fonds général d'immobilisations pour éponger le reste de la facture, si elle voit sa demande de subvention formulée auprès du Fonds des petites collectivités refusée.
Le plan triennal d'immobilisations de Rougemont, adopté en décembre dernier, allouait une somme de 400 000 $ au projet.
En outre, la municipalité devra par ailleurs verser 6000 $ de plus que prévu en honoraires à la firme Consumaj, qui n'avait pas inclus l'installation de pieux et de la salle structurante dans les plans et devis réalisés plus tôt ce printemps.
Le conseil a par ailleurs accepté une offre de services de 5690 $ de l'architecte Stephan Barcelo pour la surveillance du chantier, conditionnellement à la réalisation du projet, et la conception de plans en trois dimensions.
M. Barcello est celui ayant réalisé l'esquisse de la future bâtisse, qui comprendra une salle pouvant accueillir 275 personnes, des salles de cours, quatre salles de bains, des vestiaires et une cuisine.
Campagne de visibilité
Ces plans seront présentés au public dans le cadre d'une campagne de visibilité et de financement pour le futur centre, qui sera dévoilée sous peu. On espère, grâce à cette campagne, solliciter l'appui des citoyens et des entreprises de la municipalité envers le projet.
Rougemont attend encore des soumissions pour la construction du futur centre de 7250 pieds carrés. La date-butoir est le 19 juin prochain. Le contrat sera pour sa part octroyé lors d'une séance spéciale le 21 juin prochain. 
Le PIC 150 oblige les municipalités et organismes récipiendaires d'une subvention à compléter les travaux au plus tard le 31 décembre prochain, peut-on lire sur le site de Développement Économique Canada.