L’agrandissement du CHSLD de Cowansville se fera sur trois étages et permettra d’accueillir 12 patients de l’unité de soins de longue durée de l’hôpital BMP.

Le projet d'agrandissement du CHSLD de Cowansville ira de l'avant

Après avoir stagné durant des mois, le projet d’agrandissement du centre d’hébergement de Cowansville va de l’avant. Les 12 places supplémentaires doivent être opérationnelles pour l’été 2020.

En fait, au même titre que pour le nouveau CHSLD de Granby, le but premier du projet à Cowansville consiste à transférer les 12 lits en soins de longue durée à l’hôpital Brome-Missisquoi-Perkins (BMP) dans un établissement mieux adapté. « Le bon usager au bon endroit. C’est ce que l’on veut », a indiqué en entrevue Sylvain Gautreau, directeur adjoint des services techniques du CIUSSS de l’Estrie.

Le projet devait se concrétiser avant 2019, dévoilait La Voix de l’Est en octobre 2017. L’initiative a toutefois été repoussée.

L’analyse de faisabilité a donc été réalisée au cours des derniers mois. Le CIUSSS prépare actuellement l’appel d’offres de professionnels. Comme le prévoient les normes, l’avis devra être affiché durant un mois. La sélection du candidat sera faite en janvier. Suivra l’étape des plans et devis. Ceux-ci devraient être complétés d’ici l’été 2019. Le début des travaux sur le site de la rue Principale est prévu pour septembre 2019. Le projet devrait être bouclé pour la fin de l’été 2020. « On est sur un terrain assez serré. Donc, ce sera un agrandissement qui se fera vers l’extérieur, sur trois étages, du côté de la rivière (arrière) jusqu’à la limite de notre terrain », a précisé M. Gautreau.

Analyses

Bien que l’échéancier et les grandes lignes du projet soient connus, plusieurs aspects liés au transfert de lits, au réaménagement à BMP puis à l’agrandissement du CHSLD, sont à préciser. Notamment l’enveloppe nécessaire. « C’est difficile d’établir les coûts pour le moment. Dans notre stratégie, on essaie de jumeler des projets dans un centre pour éviter d’y retourner plusieurs fois. Dans le [CHSLD de Cowansville], il y a des travaux à faire dans le secteur de l’approvisionnement et aussi une réparation importante sur un ascenseur », a fait valoir M. Gautreau.

Idem en ce qui concerne la réorganisation du troisième étage après le départ des 12 usagers. « Au cours des prochains mois, une analyse des volumes d’activité sera faite pour trouver la meilleure solution pour maximiser l’utilisation de l’espace libéré à BMP », a mentionné le directeur adjoint des services techniques.

Le CIUSSS de l’Estrie n’était pas en mesure de préciser la répartition des effectifs médicaux et de soutien. « Des ajouts de personnel seront requis et seront analysés avec les ratios prescriptifs au moment du déménagement ainsi que de la disposition des nouveaux lits », a indiqué Julie Constantineau, du département des communications.