Le père Noël n’échappe pas aux règles sanitaires. C’est donc en mode virtuel qu’il rencontrera les enfants aux Galeries de Granby, à partir de ce samedi 14 novembre.
Le père Noël n’échappe pas aux règles sanitaires. C’est donc en mode virtuel qu’il rencontrera les enfants aux Galeries de Granby, à partir de ce samedi 14 novembre.

Le père Noël en mode virtuel aux Galeries de Granby

Marie-France Létourneau
Marie-France Létourneau
La Voix de l'Est
Le père Noël n’échappe pas aux règles sanitaires. Puisqu’il est impensable, en cette période de pandémie, que les enfants aillent s’asseoir sur les genoux du populaire barbu pour énumérer les cadeaux souhaités, c’est en mode virtuel que les rencontres se dérouleront aux Galeries de Granby, à partir de ce samedi.

Le Groupe Westcliff, propriétaire d’une quinzaine de centres commerciaux au Québec, dont celui de Granby, a décidé de poursuivre la tradition des Fêtes, tout en respectant la nouvelle réalité sanitaire. Les enfants pourront ainsi échanger avec le père Noël en direct du Pôle Nord, jusqu’au 24 décembre. 

Pour ce faire, un rendez-vous peut déjà être pris en ligne à www.connecteparmagie.com. La rencontre se déroulera au centre commercial, au royaume du père Noël, au moment convenu. 

Un lutin verra à l’accueil et aidera les familles ou les enfants à s’installer devant l’écran, où l’échange aura lieu en temps réel avec le mythique personnage. La discussion d’une durée d’environ trois minutes sera enregistrée. Les parents pourront se procurer la vidéo souvenir pour la conserver.

Les enfants auront aussi droit à un cadeau à leur sortie du royaume du père Noël : un livre réalisé par BC maison d’édition, ainsi que le bédéiste québécois Samuel Parent (Sampar). Le Groupe Westcliff a pris l’initiative de leur confier le mandat d’écrire un livre exclusivement pour ses centres commerciaux. Dans le livre «Cybelle et Zed – Au secours de Rudolphe», deux amis viennent en aide au plus connu des rennes du Pôle Nord. 

«Dès qu’on nous a proposé le père Noël en direct, nous avons tout de suite sauté sur l’occasion de l’offrir à notre clientèle pour s’assurer non seulement que les enfants puissent avoir un contact à distance avec le père Noël, mais surtout de poursuivre cette tradition dans nos centres commerciaux et de maintenir la magie des Fêtes», explique par voie de communiqué Julie Touchette, directrice communications et marketing du Groupe Westcliff.

Retour du «Sapin Magique»

Les Galeries de Granby collaborent par ailleurs avec le Club Optimiste de Granby afin de réitérer le projet du «Sapin Magique», du 25 novembre au 24 décembre 2020. La formule demeure simple. Les gens se procurent une petite carte dans le sapin situé dans la cour centrale, pour connaître le prénom et l’âge de l’enfant choisi. Ils achètent ensuite un cadeau personnalisé et le rapporte, emballé. De cette façon, les enfants les plus défavorisés de la région auront la chance de recevoir au moins un cadeau (neuf) le jour de Noël.

«C’est important pour nous de créer une ambiance festive, magique et positive, surtout cette année. Puisqu’il s’agit d’une période difficile pour plusieurs, on avait à cœur de trouver des façons de se rapprocher des gens par le biais des royaumes du père Noël mais aussi en s’impliquant davantage auprès des organismes communautaires de nos régions», souligne Julie Touchette. 

Un achalandage prudent dans les centres commerciaux durant la période des Fêtes est crucial pour la pérennité de l’industrie et de l’économie locale, c’est pourquoi le Groupe Westcliff a mis en place plusieurs initiatives pour donner un coup de pouce à ses commerçants, est-il également souligné.