Le père Noël a défilé à Granby ce samedi, lançant officiellement les festivités du temps des Fêtes.

Le père Noël défile sous les flocons à Granby

Le père Noël et toute sa bande ont déclaré le temps des Fêtes ouvert, samedi, avec le traditionnel Grand défilé de Noël à Granby. Après avoir visité Montréal, le bonhomme qui fait tant rêver les enfants a pris d’assaut la rue Principale sous les flocons.

Une imposante foule estimée à 33 000 personnes s’est massée aux abords de l’artère entre la rue Dufferin et les Galeries de Granby.

Enfants de tous âges et adultes ont pu voir un cortège composé de 15 chars allégoriques, dont plusieurs ont déjà participé par le passé, et un total de 50 tableaux. La Guerre des tuques et Thomas le petit train étaient de retour. Belle, Cendrillon et les sœurs Elsa et Anna avaient aussi leur char.

Ariane Dostaler et Talya Lefebvre personnifiaient Elsa et Anna. Interrogées quelques minutes avant le départ du défilé, elles racontent qu’elles jouent ces deux rôles régulièrement à travers le Québec avec le groupe La ligue des héros, de Trois-Rivières. C’est la première fois que les deux chanteuses étaient accompagnées de plusieurs petits Olaf, de la troupe de danse Maryse Blanchard.

« C’est un nouveau défi parce qu’on ne peut pas changer les chansons », souligne Mme Dostaler. Elles en ont interprété cinq tout au long du défilé, dont la classique Libérée, délivrée. Elles s’excusaient d’avance, le sourire aux lèvres, pour le vers d’oreille.

Marie Boulet-Côté interprétait quant à elle Cendrillon dans sa grande robe de bal. Ce qu’elle aime d’un tel événement « est de faire sourire les gens, de voir les yeux des enfants. C’est un rendez-vous à chaque année pour les petits et grands. On est tous dans l’esprit de Noël et on partage ensemble cette magie ».

La magie a opéré, en effet, selon Fanny-Ysa Breton, coordonnatrice aux événements pour Commerce Tourisme Granby et Région. « Il ne faisait pas trop froid, tout le monde était là, il y avait une petite neige, remarque-t-elle. C’était magique et féérique. »

Mme Breton affirme qu’il y avait foule tout au long du parcours, même dans la section plus près du centre commercial où normalement elle se fait plus rare. 

Activités tôt l’après-midi

Pour les dix ans du défilé, les organisateurs ont ajouté des activités plus tôt en après-midi pour amener de la vie au centre-ville. Les gens étaient conviés au parc Miner, à la place Johnson et sur le terrain de l’église St-George pour festoyer, de même que dans le foyer du Palace pour un spectacle musical de princesse. 

Il y a eu notamment des jeux gonflables, une course de pneus, des mascottes, une distribution de chocolat chaud et de biscuits et un spectacle de Laurencio et son groupe, d’Édouard Lagacé, ainsi que la Croisée d’antan. 

Les trois gars du groupe de musique trad La Croisée d’antan, dont le chanteur David Lefrançois est de Granby, étaient d’ailleurs sur un char allégorique pour faire bouger la foule avec leur musique. La formation musicale est appelée à voyager partout dans le monde. Cette fois, c’était avec le père Noël.

« Il y avait du monde dans toutes les zones, se réjouit Mme Breton. Le comité va se rencontrer dans les prochaines semaines pour faire un compte rendu, mais probablement que l’année prochaine on va revenir avec une formule similaire. »