Les amateurs de plein air pourront accéder à de nouvelles infrastructures dans le parc des Sommets au cours des mois à venir.

Le parc des Sommets prend du galon

Les amateurs de plein air pourront découvrir une série de nouvelles infrastructures dans le parc des Sommets au cours des mois à venir.

Deux belvédères seront érigés dans l’aire protégée du massif du mont Brome et une halte équestre doit aussi se greffer au parc. Le coût total des deux projets est estimé à un peu plus de 35 000$, a indiqué le directeur général de Bromont, Éric Sévigny. 

Cette somme doit provenir d’une subvention de la Fondation Hydro-Québec pour l’environnement, accordée précédemment à la Ville.

En ce qui concerne les belvédères, les travaux doivent être lancés le printemps prochain, pour se conclure durant l’été. 

L’endroit exact où sera aménagée la halte équestre, une initiative évaluée à 5000$, n’est pas encore arrêté, a mentionné le directeur général. 

« On va privilégier les terrains appartenant à la Ville, possiblement le site équestre », a-t-il spécifié. 

Point central

Le pavillon d’accueil du parc des Sommets à Bromont sera érigé sur un vaste site près du chemin des Carrières. Si l’échéancier est respecté, la construction devrait commencer l’été prochain. Le bâtiment devrait être ouvert aux visiteurs d’ici l’automne
2020. La Carrière DJL (Eurovia) a accepté de céder une parcelle du terrain lui appartenant pour la réalisation du projet, estimé à environ un million de dollars. 

« Le pavillon sera une des pièces maîtresses du parc, au sens élargi. Ça inclut entre autres le Domaine naturel du lac Gale, les monts Oak et Horizon et le parc équestre, a énuméré Éric Sévigny. Le pavillon deviendra le point central. » 

L’ajout du pavillon permettra éventuellement de déployer un service de navette « pour limiter le nombre de voitures en circulation » sur le territoire de Bromont.

Un nouveau réseau de ski de fond doit également voir le jour en 2021 près du Domaine naturel du lac Gale à Bromont. 

L’apport financier du ministère de l’Éducation est toutefois nécessaire pour boucler le budget avoisinant 100 000 $.