Les cubicules sont maintenant séparés par des murs plutôt que par des rideaux et ils ont chacun leur entrée individuelle, évitant ainsi aux patients de circuler dans des espaces communs, ce qui garantit une plus grande confidentialité.

Le nouveau centre de prélèvements en fonction aujourd'hui : plus intime, plus efficace

Le centre de prélèvements de l'hôpital de Granby est passé à l'ère moderne. Autrefois une salle désuète où les postes de travail n'étaient séparés que par des rideaux, le nouveau centre, qui accueille les patients dès aujourd'hui, est désormais plus adéquat tant au niveau de l'efficacité que de la confidentialité. Et surtout, les réaménagements devraient permettre de réduire les temps d'attente pour la clientèle, puisqu'un poste prélèvement a été ajouté.
Le Centre de santé et de services sociaux (CSSS) de la Haute-Yamaska a aussi décidé de profiter des rénovations pour revoir les méthodes de travail. Ainsi, l'inscription des patients sera réalisée en même temps que le prélèvement, plutôt qu'en deux étapes distinctes. En évitant de dédoubler certaines tâches, notamment au niveau de la vérification de l'identité du patient, le CSSS estime qu'il y gagnera également du temps.
«Ceux qui ont eu la chance, ou la malchance, de venir par le passé savent qu'ils étaient appelés une première fois pour l'inscription, puis ils devaient retourner se rasseoir et étaient appelés une autre fois pour le prélèvement, rappelle Sylvie Veilleux, adjointe à la direction des services professionnels du CSSS. C'est que les espaces de travail avant ne permettaient pas d'installer des écrans. Maintenant, la clientèle ne sera appelée qu'une seule fois et ce sont les techniciens qui vont faire l'inscription directement. Cette façon de faire n'est pas légion dans le réseau, mais nous nous sommes mis à la place de la clientèle, on s'est demandé ce qu'elle aimerait et on s'est dit qu'elle voudrait avoir tous les services dès le premier contact.»
Tous les détails dans notre édition de mardi