Le mouvement contestataire se poursuit

Après les professeurs membres du Syndicat de l'enseignement de la Haute-Yamaska (SEHY), c'est au tour du personnel non enseignant de manifester, pancartes à la main, aujourd'hui.
Un de ces rassemblements se tient à l'école secondaire Joseph-Hermas-Leclerc, où des dizaines de personnes affiliées aux organisations syndicales membres du Front commun font valoir leur mécontentement à propos des répercussions des compressions dans le secteur de l'éducation.
Rappelons que le SEHY représente 1800 membres.
En parallèle, les membres de l'Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS) de la région emboîtent le pas au mouvement contestataire, aujourd'hui, amorçant une série de journées de grève rotative de six jours.