Vincent Vallières sait le reconnaître: il vit une belle période. Son sixième album, lancé en septembre dernier, s'est rapidement hissé au numéro 1 des palmarès de vente au Québec et s'est classé troisième au niveau national, faisant de lui l'unique album francophone du top 30 canadien.

Le meilleur de Vincent Vallières

Vincent Vallières s'amène ce soir à Granby avec son tout nouveau spectacle, Fabriquer l'aube. Ce sera la troisième fois en moins de six mois qu'il sera de passage dans la région. À la différence de Cowansville et Waterloo, à la fin de l'année dernière, c'est avec un spectacle complet et entièrement rodé qu'il débarquera sur la scène du Palace.
"Le choix des chansons est final, les jeux d'éclairage sont là et toute la mise en scène est settée", explique-t-il en entrevue à La Voix de l'Est.
C'est la première fois, dit-il, qu'il passe autant de temps à préparer le spectacle à proprement parler. "On s'améliore tout le temps de fois en fois, mais j'ai vraiment fourni un effort supplémentaire à la mise en scène, à travailler mon jeu de guitare, ma position sur scène, mes monologues et mes éléments transitoires. Ils vont permettre de mieux me connaître", dit-il.
Pour ce faire, il a reçu l'aide de Brigitte Poupard (Florence K, Alex Nevsky, Yann Perreau); il s'agit d'une deuxième collaboration entre les deux. "Elle avait participé à la mise en scène de mon dernier show en formule band, mais là, j'avais vraiment les moyens techniques pour me permettre de personnaliser encore plus mon show pour qu'il soit significatif pour le public. C'est la première fois que j'ai autant de moyens techniques. Ça m'a aidé à définir ma performance comme musicien, mais aussi comme individu."
Et il faut dire que l'effort porte ses fruits: depuis sa grande rentrée montréalaise, il y a un mois, plusieurs critiques n'hésitent pas à décrire son spectacle comme "son meilleur en carrière".
Tous les détails dans La Voix de l'Est de jeudi.