Le président du marché public de Granby et région, Dominic Châtelain.
Le président du marché public de Granby et région, Dominic Châtelain.

Le marché public à la maison

Marie-France Létourneau
Marie-France Létourneau
La Voix de l'Est
Impossible de se rendre au Marché public de Granby et région pour faire ses emplettes ? Pas de souci, le marché viendra à vous. Pour amoindrir les effets de l’annulation des rencontres prévues à court terme, le regroupement de producteurs et transformateurs a développé une formule de marché en ligne avec service de livraison à domicile.

L’initiative « Mon marché à la maison » a été développée en quelque 48 heures au cours des derniers jours. La première livraison est prévue le samedi 28 mars, entre 12 h et 17 h.

Pour cette première mouture du projet, qui vise aussi à favoriser l’achat local, le marché virtuel propose une centaine de produits, offerts par une quinzaine de producteurs, dont les Confiturières, les Trouvailles gourmandes du canton, la Ferme des trois clefs et Nature en bouche.

« J’ai hâte de voir l’impact, parce qu’on s’ennuie de nos clients. On est aussi confinés chez nous et on ne veut pas qu’ils nous oublient », a fait valoir vendredi le président du conseil d’administration du Marché public de Granby et région, Dominic Châtelain.

En raison de la pandémie de la COVID-19, les rencontres du marché qui devaient se tenir au centre Notre-Dame le 14 mars ainsi que les 3, 4 et 5 avril, dans le cadre du marché de Pâques, ont été annulées. 

Pour Dominic Châtelain, également producteur d’agneaux à la tête de l’entreprise les Trouvailles gourmandes du canton à Roxton Falls, ces rendez-vous manqués, de même que la fermeture de certains restaurants qui incluent ses produits à leur menu, représentent « plusieurs milliers de dollars de pertes de ventes ».

« J’ai passé trois ou quatre nuits blanches pour voir comment on pourrait s’en sortir et rejoindre nos clients quand même », relève le producteur agricole. 

Formule évolutive

Les bases de « Mon marché à la maison » ont été jetées mercredi. Vendredi, pas moins de 15 producteurs membres du Marché public de Granby et région avaient répondu présents et participé à l’élaboration d’un formulaire de commandes en ligne. Celui-ci est accessible par la page Facebook du marché. 

Selon Dominic Châtelain, les commandes (minimales de 30 $) seront acceptées jusqu’à mercredi. Elles seront payables à la livraison par carte de crédit. « On n’est pas équipés pour accepter le paiement en ligne », relève-t-il. 

Si le service est populaire, un système de points de chute pourrait être organisé, particulièrement dans les municipalités environnantes de Granby, tout en respectant néanmoins les directives de la santé publique pour éviter les regroupements, avance le président. 

Les marchés d’hiver étaient prévus de façon mensuelle, mais la formule pourrait être instaurée aux deux semaines, voire de façon hebdomadaire, durant la crise sanitaire, si elle connaît un bon taux de réponse, analyse Dominic Châtelain. 

Le Marché public de Granby et région compte une trentaine de producteurs membres. D’autres pourraient ainsi joindre la quinzaine de participants actuels, de sorte que le formulaire de commandes pourrait varier au fil du temps avec de nouveaux produits et producteurs.

Bref, une initiative gourmande à suivre.