Le maire Pascal Bonin vient d'une famille ouvertement péquiste. Et il ne s'en cache pas.

Le maire Pascal Bonin, un péquiste assumé

La situation est pour le moins particulière. Le maire de la seule et unique municipalité formant la circonscription de Granby provient d'une famille péquiste et militante. Oui, Pascal Bonin est fortement teinté de bleu et il souhaite voir la candidate péquiste Joanne Lalumière l'emporter le 7 avril.
«J'ai toujours eu un grand respect pour l'électorat. Il mérite la vérité. Je ne cherche pas à me cacher. Je suis né dans la politique», a avoué le maire quand La Voix de l'Est l'a questionné sur ses allégeances, cette semaine.
«René Lévesque était dans le salon familial quand ma mère était enceinte de moi. Le jour du référendum de 1980, j'étais assis sur les genoux de M. Lévesque au Complexe Desjardins.»
La chose était assez cocasse le 7 mars dernier. Lors de la présentation officielle de Joanne Lalumière, la mère, le père et le frère du maire Bonin étaient présents pour soutenir et applaudir chaleureusement la candidate péquiste. Son frère, Pierre-Alex Bonin, est même l'agent officiel de Mme Lalumière pour cette campagne.
Tous les détails dans notre édition de jeudi