Le maire de Granby s'est emporté sur sa page Facebook, avant de retirer son commentaire.

Le maire Bonin s'emporte contre Bonnardel

Le maire de Granby Pascal Bonin s'est emporté, jeudi matin, contre le député François Bonnardel lorsqu'il a partagé sur sa page Facebook l'article de La Voix de l'Est à propos de la construction prochaine d'un CHSLD de 96 places à Granby.
« Honte au député Bonnardel pour tenter de se donner le crédit du dossier, au lieux (sic) de remercier notre fondation du centre hospitalier et la ville pour avoir réussi avec le ciusss à convaincre le ministre d'amorcer le plan d'action pour notre hôpital », a-t-il écrit.
Sa montée de lait a fait réagir les internautes, certains préférant plutôt souligner la bonne nouvelle.
Le statut a été supprimé plus tard, en milieu de journée, et remplacé par des excuses.
« Désolé du commentaire précédent je n'aurais pas dû exprimer ma frustration publiquement », a-t-il réécrit.
Réaction trop vive
« Je suis un être d'émotions et j'ai été émotif, ce que je n'aurais pas dû, s'explique-t-il. Je fais mon métier avec combativité, courage et je donne tout. Les gens n'ont peut-être pas idée des frustrations qu'on peut vivre dans ce métier-là. »
Il ajoute avoir un caractère bouillant et que ce commentaire a été écrit à chaud. Après réflexion et après s'être calmé, il a choisi de retirer, sans pression externe, son commentaire.
« Je ne me suis pas défilé quand il (M. Bonnardel) m'a appelé. François et moi, on travaille pour le même citoyen. On s'est parlé pendant une demi-heure. Je ne suis pas choqué contre François et François n'est pas choqué contre moi. »
Bonnardel déçu
Appelé à réagir, François Bonnardel assure qu'il ne souhaite pas tirer un profit personnel dans un dossier qui se concrétise au détriment des autres acteurs ayant contribué à cette réussite.
Le député de Granby dit être déçu et soutient en avoir fait part au maire.
En l'appelant, il a voulu connaître son raisonnement derrière son commentaire.
« On est des grands garçons, on s'est parlé. Il y a une chose qui compte pour moi depuis 10 ans, c'est l'intérêt des citoyens. C'est ce sur quoi on me juge à chaque élection. »
96 lits
Rappelons que le ministre de la Santé et des Services sociaux, Gaétan Barette, a annoncé mercredi qu'un nouveau CHSLD de 96 places allait être construit à Granby. Les 64 lits du Centre Leclerc, sis à même l'hôpital de Granby, y seront transférés. Il s'agit donc d'une création de 32 nouvelles places.
Le maire Pascal Bonin s'est réjoui d'avoir pu y contribuer et il a souligné le travail de la Fondation du CHG, du CIUSSS de l'Estrie et de la Ville de Granby.
Le député caquiste François Bonnardel avait lui aussi salué l'initiative, qui vient répondre à un « besoin indéniable ».
D'ailleurs, en décembre, il avait fait connaître son souhait que de nouvelles places en hébergement, en réadaptation et en convalescence soient ajoutées à Granby.