Marie-Hélène Gibeault est la nouvelle propriétaire du Loupiot tanière familiale à Granby.
Marie-Hélène Gibeault est la nouvelle propriétaire du Loupiot tanière familiale à Granby.

Le Loupiot change de mains

La tanière familiale Le Loupiot, située sur la rue Principale à Granby, a une nouvelle «maman», Marie-Hélène Gibeault. Celle-ci l’assure: la tanière gardera le même concept de lieu de rencontre pour toute la famille, si ce n’est que quelques pâtisseries s’ajouteront au menu.

Marie-Hélène Gibeault est pâtissière de formation. Ainsi, au menu déjà mis en place par les anciennes propriétaires, Catherine Balthazard et Clodie Chartrand, s’ajouteront quelques gâteaux et autres douceurs.

La décision de reprendre le flambeau du Loupiot vient d’une passion profonde de Marie-Hélène pour le domaine de la restauration et d’un rêve de longue date d’ouvrir un café ou un bistrot à son nom.

Toujours un café-boutique

La jeune femme originaire de Shefford gardera donc le même concept de café-restaurant offrant des plats maison, où bébés et enfants sont les bienvenus, avec une partie boutique vendant des produits pour bambins québécois et «le plus écologiques possible», affirme Mme Gibeault.

«On veut que les gens se sentent bien quand ils entrent, qu’ils se sentent comme chez eux», poursuit-elle. Le local adjacent au café, qui offrait des cours de yoga, de cardio et de musculation, gardera sa vocation. Des cours de physio-bébé débuteront le 9 juillet, et un service de perçage d’oreilles pour bébés sera disponible le 10 juillet.

«Comme j’aime la danse, peut-être qu’éventuellement on aura des cours de danse pour adultes. Mais c’est juste une idée pour l’instant. Je vais voir avec le temps», indique Mme Gibeault, qui travaille également au Louis Pub.

Par ailleurs, les toiles de l’artiste peintre granbyenne Nathalie Lepage seront affichées et en vente sous peu dans la salle de cours.

Fières de passer le flambeau

Le choix de mains pour reprendre «son premier bébé» était évident pour Catherine Balthazard, qui a ouvert le café il y a cinq ans avec sa partenaire et amie Clodie Chartrand.

«On est vraiment contentes et fières de confier le Loupiot à Marie-Hélène. Elle a compris comment le concept de la tanière familiale était important pour les clients», mentionne Clodie Chartrand, qui ajoute que pour elle et sa partenaire, le temps était venu d’accomplir de nouveaux défis.

Avec un petit garçon de 18 mois dans la vie de Catherine Balthazard, cette dernière a pris la décision de quitter pour l’instant le milieu entrepreunarial.

«Le café était dû pour un vent de fraîcheur. Et avec la touche pâtisserie de Marie-Hélène, je n’ai aucun doute que ça sera très apprécié des clients!»

Le Loupiot tanière familiale est ouvert pour l’instant du lundi au vendredi de 7h à 17h. Un horaire de fin de semaine sera également disponible sous peu. Pour plus d’informations, visitez la page Facebook Loupiot tanière familiale ou le www.loupiot.ca.