L’événement gourmand, qui a cours à Montréal depuis trois ans, se déplace dans une dizaine de municipalités de la province durant la belle saison. Granby représente le quatrième arrêt sur l’itinéraire.

Le Grand PoutineFest s'arrête à Granby

À l’occasion du Grand PoutineFest, huit camions de cuisine de rue envahiront le stationnement du collège Mont- Sacré-Cœur de Granby, du 12 au 15 juillet prochain. Ce sera l’occasion de jumeler gourmandise et bonne action, puisqu’une partie des recettes de l’événement seront remises à la fondation de l’école secondaire.

L’événement gourmand, qui a cours à Montréal depuis trois ans, se déplace dans une dizaine de municipalités de la province durant la belle saison. Granby représente le quatrième arrêt sur l’itinéraire, et ce n’est pas un hasard.

« En fait, c’est un ancien élève, Gregory Hubert, et son père Roger, qui sont à l’origine de l’événement, raconte Claude Lacroix, directeur général du collège, ajoutant que le benjamin de la famille, Loïc, fréquente actuellement l’école. Je les ai vus lors d’un événement et on m’a offert de venir tenir le festival sur notre terrain et de le faire au profit de la fondation. C’était assez difficile de refuser ! »

Clé en main
La bande du Grand FoodFest propose à l’école un événement clé en main. La participation du collège consistera à offrir un peu de visibilité au festival et enrôler des élèves bénévoles pour en assurer le succès.

Leur « salaire », qui représente les profits de l’événement, sera versé à la Fondation du Collège Mont-Sacré-Coeur, tout comme une ristourne de 50 sous à un dollar par fourchette et par verre réutilisables vendus sur le site. On parle donc de quelques centaines à quelques milliers de dollars qui serviront à financer des activités pour les élèves ou l’achat d’équipement.

« Tout est pensé et très bien rodé. Les gens savent quoi faire et comment le faire. On n’a qu’à leur laisser l’accès au terrain et aux commodités », relève M. Lacroix.

Pour l’instant, la plupart des élèves impliqués sont ceux qui participeront à un voyage au Guatemala prévu l’an prochain. Il n’est pas exclu que d’autres groupes scolaires puissent aussi y prendre part.

« Ils sont les meilleurs ambassadeurs pour parler de leur cause étant donné qu’ils en seront les bénéficiaires », souligne Marine Ruols, directrice de la coordination du Grand FoodFest.

La bande du Grand Food Fest propose à l’école un événement clé en main. La participation du collège consistera à offrir un peu de visibilité au festival et enrôler des élèves bénévoles pour en assurer le succès, indique le directeur général de l’école, Claude Lacroix.

Il est important pour les organisateurs du PoutineFest de redonner aux communautés qui les accueilleront, souligne-t-on. Ainsi, chaque destination sa cause. « On épouse une cause qui tient à cœur aux gens qui nous accueillent. Pour nous c’est très motivant », indique Mme Ruols. Par exemple, le volet sherbrookois du festival, qui ouvrira la tournée la semaine prochaine, se tiendra au bénéfice du Vert et Or de l’Université de Sherbrooke.

Engouement

En plus d’une quinzaine de variétés de poutine, une section proposant des bières artisanales sera accessible aux visiteurs majeurs. On en profitera pour présenter divers accords bière-poutine. Prestations musicales, jeux interactifs, ateliers, concours et jeux gonflables seront également de la fête.

L’idée de s’associer à un événement où la malbouffe est en vedette est-elle contraire aux politiques de l’école, qui mise notamment sur les saines habitudes de vie ? « On l’a évalué, reconnaît M. Lacroix. Avant d’être approuvée, l’idée est passée au conseil d’administration de la Fondation. »

« C’est certain qu’on n’aurait pas tenu cet événement-là pendant l’année scolaire, poursuit-il. En même temps, les jeunes mangent déjà de la poutine en dehors des heures d’école. »

La venue de la tournée en ville a été annoncée plus tôt cette semaine sur les médias sociaux. Déjà, un engouement se fait sentir, remarque M. Lacroix. « Les gens se tagguent, ils se montrent intéressés ! On espère que le beau temps sera de la partie », dit-il.

Mme Ruols abonde en ce sens. « La réponse pour nos événements est déjà très forte et très positive, note-t-elle. On espère que la tournée deviendra un incontournable ! »

L’entrée au Grand PoutineFest de Granby est gratuite, mais il faudra débourser pour consommer les produits offerts sur place. Le site sera ouvert le jeudi 12 juillet de 17 h à 22 h, ainsi que du vendredi 13 au dimanche 15 juillet, de 11 h à 22 h. On peut avoir plus de détails à l’adresse suivante : www.legrandfoodfest.com.