La présidente Lucille Whissell attribue les résultats financiers à la perte d’un commanditaire majeur.

Le Grand bal en rouge récolte 20 000 $ de moins

Cette année a été plus difficile pour le traditionnel Grand bal en rouge de la section locale de la Croix-Rouge. Les organisateurs de la soirée qui s’est tenue samedi soir à l’Hôtel Castel & Spa Confort ont amassé 65 000 $, soit près de 20 000 $ de moins qu’en 2017.

« On s’y attendait parce qu’on a perdu un très gros commanditaire, Acklands-Grainger, qui a malheureusement fermé ses portes », explique la présidente de la Croix-Rouge Haute-Yamaska — Brome-Missisquoi, Lucille Whissell.

Par le fait même, le bal a vu son nombre de convives passer de 250 à environ 180. Une diminution en partie attribuable à la perte de trois tablées d’invités qui étaient auparavant réservées par l’ancien commanditaire.

L’an dernier, le 12e Grand bal en rouge avait permis d’amasser 85 000 $ et l’organisme espérait faire au moins autant cette année.

« On a sollicité beaucoup d’entreprises qui nous ont avoué avoir rencontré des difficultés financières par manque de personnel. Leur production a diminué et elles ont moins les fonds pour investir en visibilité et soutenir des causes », ajoute Mme Whissell qui tenait tout de même tous à remercier tous ceux qui se sont déplacés pour le bal.

La présidente se dit toutefois confiante que son organisme réussira à atteindre son objectif annuel de 120 000 $. « Nous sommes environ au trois quarts de ce montant et nous avons d’autres levées de fond qui viennent dans les prochains mois. »

Lucille Whisell invite toutefois les citoyens à faire preuve de générosité lors des prochaines collectes de dons.

« C’est de l’argent qui reste dans la région, en Haute-Yamaska ou dans Brome-Missisquoi. On vient en aide aux sinistrés après un incendie, une inondation ou même parfois l’hiver lorsque le toit d’une maison s’effondre à cause de la neige », rappelle Mme Whissell.

L’organisme peut compter sur l’aide de 48 bénévoles partout dans la région pour servir sa mission.

L’an dernier, 260 personnes ont reçu l’aide de la section régionale de la Croix-Rouge.