L'avis de recherche publié sur Facebook, accompagné d'un cliché montrant le disparu en compagnie de sa conjointe et de ses enfants, a été partagé près de 1700 fois jusqu'à maintenant.

Le frère de Jacques Choquette demande l'aide du public

Le frère de Jacques Choquette, ce Granbyen disparu depuis plus de deux mois, lance un cri du coeur. Dans un message publié sur Facebook, Robert Choquette sollicite l'aide de la population pour le retrouver.
« Regarder (sic) cette belle famille. Elle est maintenant meurtrie par la disparition de mon frère Jacques qui date du 3 novembre », écrit Robert Choquette­, dans un avis de recherche publié mardi sur sa page Facebook. La publication, accompagnée d'un cliché montrant le disparu en compagnie de sa conjointe et de ses enfants, a été partagée près de 1700 fois jusqu'à maintenant. Son frère dit espérer qu'elle le sera à 10 000 reprises.
Quelques jours avant le temps des Fêtes, un autre avis de recherche avait été diffusé sur Internet par les membres de la famille Choquette. Ces derniers y disaient souhaiter retrouver le corps du disparu avant Noël.
Rappelons que Jacques Choquette­, 51 ans, s'est évanoui dans la nature le 3 novembre dernier. Il a quitté sa résidence de la rue Georges-Cros vers 18 h à bord de son véhicule Mercedes C300. Sa voiture a été retrouvée incendiée le 7 novembre dans le rang Petit 6 à Saint-Valérien-de-Milton. 
Le Service des enquêtes sur les crimes contre la personne de la Sûreté du Québec a été saisie de l'affaire. L'enquête est toujours en cours, mais il n'y a aucun nouvel élément pour le moment, indique la sergente Ingrid Asselin, porte-parole du corps policier en Montérégie. 
Le frère du disparu, tout comme les policiers, invite toute personne qui détient des informations à contacter la Centrale de l'information criminelle au 1-800-659-4264.
Robert Choquette a décliné la demande d'entrevue de La Voix de l'Est.