Zaz a appris que Till Lindemann était un fan de ses chansons.

Zaz a enregistré une valse avec le chanteur de Rammstein

Au fil de sa carrière, Zaz a eu l’occasion de partager le micro avec des collègues comme Thomas Dutronc, Nikki Yanofsky et même le regretté Charles Aznavour. Au chapitre des collaborations, certaines surprennent plus que d’autres... C’est le cas de cette chanson enregistrée avec le chanteur du groupe métal Rammstein, Till Lindemann.

À la base de ce duo pour le moins improbable, une admiration du métalleux allemand pour la musique de Zaz. «J’ai fait plusieurs concerts en Allemagne et souvent, quand j’ai fait des plateaux télé, il y avait une maquilleuse qui me disait: “tu sais que Till d’adore!” Bon, je trouvais ça drôle...», relate la chanteuse, qui a reçu une invitation de Lindemann lors d’un passage de Rammstein à Paris. 

«Je me suis pris une grosse claque dans la gueule parce que je ne les avais jamais vus en live», lance celle qui a pu rencontrer son futur collaborateur en marge du concert. «Il dansait dans sa loge en écoutant du Zaz… Il y avait là un côté complètement surréaliste et drôle!» rigole-t-elle. 


« C’est marrant parce qu’il a sa grosse voix et moi, on dirait une petite fille. C’est la belle et la bête, quoi! »
Zaz

De fil en aiguille, l’idée d’enregistrer une pièce ensemble s’est concrétisée. «Mais ça n’a rien à voir avec du métal, c’est une valse, précise-t-elle. C’est marrant parce qu’il a sa grosse voix et moi, on dirait une petite fille. C’est la belle et la bête, quoi! Elle est très belle, cette chanson.»

Les deux artistes n’ont pas encore finalisé le travail, mais foi de Zaz, nous entendrons un jour ce mariage vocal inattendu. «Pour l’instant, on a des emplois du temps très blindés tous les deux, note-t-elle. C’est difficile de trouver un moment pour se voir. Mais oui, on va terminer ça. Je la trouve vraiment très jolie… Et j’utilise ma voix très doucement, comme on n’a pas l’habitude de m’entendre. Il y a un contraste, quelque chose de très fort qui se passe.»