Max Verstappen partira de la position de tête, après avoir été le plus rapide lors des qualifications du Grand Prix de Formule 1 du Brésil samedi après-midi.

Verstappen obtient la position de tête au GP du Brésil, Stroll partira 17e

SAO PAULO — Cette fois-ci, Max Verstappen partira de la position de tête, après avoir été le plus rapide lors des qualifications du Grand Prix de Formule 1 du Brésil samedi après-midi.

Il s’agit d’une douce revanche pour le Hollandais, qui s’était vu retirer la pole au Grand Prix du Mexique le mois dernier après avoir fait fi d’un drapeau jaune dans les dernières secondes de la séance de qualifications, en raison d’une violente sortie de piste du pilote Mercedes Valtteri Bottas.

Le pilote Red Bull a donc signé un temps d’une minute et 7,508 secondes sur le circuit d’Interlagos, en banlieue de Sao Paulo. Étonnamment, il ne s’agissait que de sa deuxième pole en carrière en F1, après celle acquise au Grand Prix de Hongrie plus tôt cet été.

«La température de piste a légèrement évolué, donc nous avons dû nous adapter, a d’abord évoqué le Hollandais après s’être extirpé de sa voiture. Mais dès Q1 la voiture était ultrarapide et très amusante à conduire. Je vais maintenant essayer de fermer les livres demain (dimanche).»

Verstappen a retranché 0,123 seconde au chrono de son plus proche poursuivant, le pilote Ferrari Sebastian Vettel.

«C’était sa pole position, mais je suis heureux d’être sur la première ligne, a convenu Vettel au site internet ‘F1.com’. Il faudra maintenant voir ce que nous pourrons faire demain - j’espère que nous pourrons avoir le même rythme pendant la course. Les voitures Red Bull et les Mercedes semblent mieux avoir une meilleure gestion des gommes, donc ce sera difficile...»

Lewis Hamilton, qui s’est adjugé le sixième championnat du monde de sa carrière lors de la dernière course, au Grand Prix des États-Unis, s’est adjugé le troisième rang, devant le pilote Ferrari Charles Leclerc.

«Nous étions compétitifs en Q3, mais on dirait que nous avons perdu du terrain - ou qu’ils en ont gagné, a évoqué le Britannique. Je suis satisfait d’avoir pu me faufiler entre les deux voitures Ferrari, car j’ai tout donné. La piste est très exigeante.»

Le Monégasque partira toutefois beaucoup plus loin sur la grille de départ dimanche, puisqu’il a écopé d’une pénalité de 10 places pour avoir remplacé le groupe motopropulseur de sa Ferrari plus tôt ce week-end. Leclerc devrait donc s’élancer de la 14e place.

Bottas, l’autre pilote Mercedes, a ainsi été promu en quatrième position, devant le pilote Red Bull Alexander Albon.

Pour sa part, le Québécois Lance Stroll a de nouveau connu des ennuis et n’a pu franchir Q1. En conséquence, il partira du 17e échelon, deux rangs derrière son coéquipier chez Racing Point Sergio Perez.

«C’est un week-end difficile, car ce circuit ne convient pas aux caractéristiques de notre voiture, a confié Stroll, visiblement déçu. J’espère que ça ira mieux demain, puisque nous nous attendons à une température de piste plus élevée. La gestion des gommes sera très importante, et ça pourrait nous ouvrir une porte demain.»

Hamilton avait signé le meilleur temps de la troisième séance d’essais libres, en matinée.

Le Grand Prix du Brésil est l’avant-dernière course du calendrier 2019, qui sera couronné par le Grand Prix d’Abou Dhabi, le 1er décembre.