La Sûreté du Québec prévient que les patrouilleurs des corps policiers interviendront de façon intensive, notamment lors de la tenue de points de contrôle routiers afin de détecter et de procéder à l'arrestation des conducteurs dont la capacité de conduite est affaiblie par l'alcool, la drogue ou une combinaison des deux.

Une opération anti-drogue et alcool au volant en cours au Québec

MONTRÉAL — Les organisations policières du Québec et les contrôleurs routiers de la Société de l'assurance-automobile du Québec (SAAQ) ont lancé il y a quelques heures une opération nationale concertée au cours de laquelle ils assurent une surveillance accrue et des contrôles routiers intensifs en matière d'alcool et de drogue au volant.

Cette opération demeurera en force jusqu'au 3 janvier prochain.

La Sûreté du Québec prévient que les patrouilleurs des corps policiers interviendront de façon intensive, notamment lors de la tenue de points de contrôle routiers afin de détecter et de procéder à l'arrestation des conducteurs dont la capacité de conduite est affaiblie par l'alcool, la drogue ou une combinaison des deux.

La SAAQ signale que de 2012 à 2016, parmi les conducteurs décédés dans un accident de la route au Québec, 33 % avaient des drogues dans le sang. Pendant la même période, en moyenne chaque année, l'alcool au volant était en cause pour 110 décès, 260 blessés graves et 1800 blessés légers.

La SAAQ rappelle qu'à compter du 18 décembre prochain, l'échec aux tests du policier expert en reconnaissance de drogues entraînera de possibles poursuites criminelles et la suspension immédiate du permis de conduire pour 90 jours. En cas de récidive, le véhicule sera saisi pour 90 jours.

Entre-temps, la SAAQ a lancé cette semaine une campagne de sensibilisation dans les médias sur les risques associés à l'alcool ou la drogue au volant. La campagne vise à rappeler que bien que le cannabis soit légal, il est interdit de conduire après en avoir consommé. Elle entend s'attarder aux conducteurs âgés de 18 à 44 ans, en particulier aux plus jeunes d'entre eux.

Intitulée «Alcool ou drogue: on ne conduit pas. Pas de risques à prendre», la campagne aura recours à la télévision, la radio, l'affichage, le Web et les médias sociaux.

Entre-temps, la 35e campagne annuelle de l'organisme de raccompagnement Opération Nez Rouge débutera plus tard vendredi. Elle visera à ramener en toute sécurité des milliers de Québécois à la maison, pendant le temps des Fêtes, jusqu'au 31 décembre.

L'an dernier, plus de 53 000 raccompagnements ont été effectués par les milliers de bénévoles de l'Opération Nez Rouge au Québec.