Ludovick Bourgeois, en plus de jouer ses quelques chansons dimanche, a interprété les succès populaires de Bryan Adams, de Journey et de plusieurs autres groupes.

Une édition couronnée de succès

Le groupe de Richard Petit derrière Space : The Best of Pink Floyd Show a clôturé la 37e édition de la Fête du lac des Nations d’une manière magique, dimanche. Les festivaliers ont savouré chaque note d’un spectacle plus grand que nature.

Seul bémol, les musiciens ont dû faire patienter les spectateurs plusieurs minutes, puisque les écrans géants qu’ils ont déplacés sur la scène ne s’allumaient pas.

Lire aussi: 15 ans à gérer les bénévoles

Coup de foudre entre Roger Hodgson et les Sherbrookois

Space : The Best Of Pink Floyd Show : Dans le rêve de Syd Barrett

Une soirée tout en lumière

Les Cowboys enflamment la foule

Les interprètes des chansons de Pink Floyd n’ont pas mis de temps à se faire pardonner, interprétant Welcome To The Machine en guise de bienvenue, au grand bonheur des festivaliers.

De son côté, le gagnant de La voix V, Ludovick Bourgeois, a bien réchauffé la foule. En plus de jouer ses quelques chansons, le musicien a interprété plusieurs succès de son coach Éric Lapointe, a exécuté quelques chansons populaires de Bryan Adams, de Journey et de plusieurs autres groupes.

Le fait saillant demeure le rappel, lorsque le jeune chanteur a proposé Tu ne sauras jamais, un succès signé par son père, Patrick, décédé récemment. La foule s’est laissée aller et a chanté avec Ludovick Bourgeois, qui a quitté la scène en lançant des becs à ses admirateurs.

Bilan positif

La météo s’est rangée du côté de la Fête du lac tout au long de la semaine. En effet, le soleil a contribué au succès de cette 37e édition, puisqu’environ 200 000 personnes ont foulé le sol du parc Jacques-Cartier. Pour le directeur général et artistique de l’événement, Jean-Pierre Beaudoin, ce n’est pas une question de chance. « On a ce que l’on mérite! Ça a été une température extraordinaire, on ne peut pas demander mieux », analyse-t-il.

« On a pris une coche au niveau de l’aménagement de la grande scène, poursuit M. Beaudoin. Le parc est plus beau que jamais. On est très heureux des commentaires des festivaliers. On voit que les commentaires sont positifs sur les réseaux sociaux. »

Les frères Mickaël et Raphaël Fortin du duo Hey Major ont livré une excellente performance. Les Sherbrookois anciennement d’Orange O’Clock ont interprété leurs compositions ainsi que quelques chansons populaires.

La qualité des spectacles a encore été appréciée par les Sherbrookois. « On a eu des shows hallucinants. Robby Johnson nous a dit qu’il avait fait son meilleur show à vie avec ses invités. Il y a eu des moments merveilleux, comme lorsqu’ils ont chanté Hallelujah. J’ai tout filmé et on a 25 000 vues sur Internet », sourit M. Beaudoin, ajoutant que Roger Hodgson de Supertramp a également adoré son expérience à Sherbrooke.

Le but de l’organisation? Être les meilleurs. « On veut augmenter les standards de la Fête du lac pour se démarquer et prendre le pôle pour ce qui est des festivals, excluant le Festival d’été de Québec. On n’a pas les mêmes moyens ni les mêmes sites. On n’a pas les Plaines d’Abraham qui peuvent accueillir 80 000 personnes, mais on a notre place pour faire un festival international et de plus en plus, on accueille des gens de partout dans le monde, donc des États-Unis, de la France et de l’Ouest canadien. »

Est-ce possible que le site devienne trop petit? « Oui, sûrement. Et l’on va trouver une solution », répond M. Beaudoin.

Feux d’artifice : l’Ontario gagnant
Le concours de feux d’artifice a été remporté par la troupe Garden City Display Fireworks de l’Ontario. L’équipe dirigée par Michael Bohonos, qui a proposé le spectacle One Hit Wonders vendredi soir, gagne ce concours pour une quatrième fois. 

« Cette année, ça a été une très belle expérience. Il y a beaucoup de travail d’équipe. Mon partenaire et moi étions les seuls de l’équipe qui avait vécu l’expérience de la Fête du lac des Nations », se réjouit-il.

« C’est un beau sentiment de gagner. Tous mes trophées sont à mon bureau! », continue-t-il.

Fondation du CHUS
La Fondation du CHUS a par ailleurs fait cinq finalistes pour son Grand tirage de la santé Desjardins. Le grand gagnant aura la chance de partir avec un VR, un chalet écologique ou 130 000 $. Serge Nadeau de Sainte-Sophie, Micheline Gilbert de Compton, ainsi que Grégoire Kombo, Sophie Desruisseaux et Valérie Bédard de Sherbrooke pourraient remporter ce prix, qui sera tiré le 25 juillet.