La collision entre les deux véhicules est survenue à l'intersection du rang Saint-Joseph et du chemin de la Grande-Anse. La cycliste a été happée 50 pieds plus loin.

Une cycliste happée après une collision entre deux voitures à Chicoutimi

Une collision entre deux véhicules a eu de graves conséquences pour une cycliste qui se trouvait au mauvais endroit au mauvais moment, mardi en fin d’après-midi. L’une des deux voitures a dévié de sa trajectoire après l’impact, percutant de plein fouet la femme d’une quarantaine d’années qui circulait à vélo. Elle aurait subi de graves blessures à la tête et à une jambe.

L’accident, survenu à 16h39, s’est produit à l’intersection du rang Saint-Joseph et du chemin de la Grande-Anse, à Chicoutimi. La conductrice d’une Jeep Wrangler qui circulait vers l’est sur Saint-Joseph (vers La Baie) a effectué son arrêt obligatoire. Au moment de repartir, elle n’aurait pas aperçu la Honda Civic qui arrivait sur le chemin de la Grande-Anse en direction sud (vers le boulevard Saint-Jean-Baptiste) ou aurait mal évalué sa vitesse, selon une témoin de l’accident. La Civic est allée percuter la cycliste qui roulait en direction nord sur Grande-Anse, à cinquante pieds du premier impact, la propulsant dans le fossé. En fin de soirée mardi, les policiers n’étaient pas en mesure de confirmer si la cycliste portait un casque.

Selon les informations fournies par le lieutenant du Service de police de Saguenay (SPS), Dominic Lemieux, la femme était inconsciente lors de l’appel aux services d’urgence, mais consciente lors de son transport vers l’hôpital de Chicoutimi. Les premières constatations laissaient croire à une possible fracture du crâne et à une lacération importante à la jambe. Selon M. Lemieux, la vie de la cycliste ne serait pas en danger.

«Nous étions cinq ou six voitures à se suivre dans le rang Saint-Joseph et c’est la jeune fille qui était en avant (la conductrice du Jeep Wrangler). Je confirme qu’elle a fait son arrêt, parce que nous étions arrêtés aussi. La Civic arrivait vraiment vite et quand elle a percuté le Jeep, elle a fait plusieurs 360 degrés. Tellement que je pensais qu’elle allait faire des tonneaux, a raconté une témoin de l’accident qui a vu toute la scène. 

«Selon moi, la jeune fille, qui était avec sa mère, a mal évalué la vitesse de la Civic», a ajouté la dame, mentionnant au passage que la jeune conductrice était très triste à la suite de la collision.

Les policiers ont été présents sur les lieux pendant environ deux heures. Le reconstitutionniste du SPS a été appelé sur place pour établir un portrait clair des deux accidents. La circulation a été perturbée le temps que les policiers effectuent leur travail.

Ce secteur de Saguenay est très prisé par les cyclistes. Lors du passage du Quotidien, plusieurs vélos ont été aperçus sur le rang Saint-Joseph et sur le chemin de la Grande-Anse.