Un python était toujours en cavale lundi, plus de 72 heures après sa disparition dans le quartier des Hautes-Plaines, à Gatineau.
Un python était toujours en cavale lundi, plus de 72 heures après sa disparition dans le quartier des Hautes-Plaines, à Gatineau.

Un python en cavale à Gatineau

Un python était toujours en cavale lundi, plus de 72 heures après sa disparition dans le quartier des Hautes-Plaines, à Gatineau.

Le serpent, qui ne représente pas un danger pour les résidents du secteur, a échappé à son propriétaire vendredi.

Ce dernier a collé quelques affiches dans le quartier, promettant une récompense de 1 000$ à quiconque pourrait lui rapporter la bête.

Des résidents du secteur ayant aperçu ces affiches ont approché le Service de police de la Ville police de Gatineau (SPVG), craignant un danger imminent.

Le SPVG a indiqué par communiqué, lundi, qu’elle avait eu la confirmation de la Société pour la prévention de la cruauté envers les animaux (SPCA) de l’Outaouais, que le serpent ne représentait pas de danger immédiat.

«Ce python, qui mesure un peu moins d’un mètre, ne constitue pas une menace pour la population, précise Andrée East, de la police de Gatineau. Ce type de serpent ne manifeste pas de propension pour l’attaque. Lorsqu’il se sent menacé ou qu’il a peur, il se roule en boule – d’où son nom anglais de ‘ball python’. Ce type de serpent apprécie autant la chaleur que les endroits frais et humides.»

Cette race d’animal n’aime pas être touchée ou manipulée. Il s’agirait d’une bête plutôt nocturne.

Le propriétaire de l’animal a rapidement averti la Section du contrôle animalier de la police de Gatineau pour signaler sa perte.

Quelques affiches collées sur des boîtes postales et des abribus pendant la fin de semaine avaient disparu, lundi.

«Nous n’avons pas de quadrilatère précis (sur l’endroit où pourrait se trouver le python) et le serpent ne semblait pas avoir été retrouvé, a rajouté lundi après-midi l’agente East. Nous comprenons que les gens soient inquiets, mais le serpent ne présente aucun danger. Ce n’est pas une variété qui est dangereuse.»

Quiconque aurait aperçu le python peut appeler les autorités municipales au 819 246 0222.