Un homme s’attaque à son ex-conjointe avec une arme à impulsion électrique à Sherbrooke

SHERBROOKE — Une femme a été victime d’une agression de la part de son ex-conjoint, lundi soir à Sherbrooke.

L’homme de 31 ans aurait utilisé contre elle une arme à impulsion électrique à une dizaine de reprises.

La victime n’aurait heureusement subi que des blessures qualifiées de mineures par le Service de police de Sherbrooke (SPS). Plusieurs de ses agents avaient été appelés à intervenir vers 21 heures 50 dans le stationnement situé sur la rue d’Alençon.

D’après ce qu’a relaté l’agent Martin Carrier, du SPS, trois jeunes femmes qui prenaient place dans un véhicule avaient remarqué la présence de l’ex-conjoint de l’une d’entre elles et verrouillé les portières. L’homme aurait fracassé la vitre arrière et utilisé contre son ex-conjointe une arme de type «Taser». Le suspect et un complice auraient ensuite quitté les lieux rapidement en voiture.

Peu de temps après, le complice, un homme de 63 ans, a été arrêté dans le centre-ville de Sherbrooke. Il pourrait faire face à des accusations en matière de complicité.

Quant au principal suspect, un homme connu des milieux policiers, il a été arrêté sur la rue Kennedy. Il devrait faire face à des accusations d’agression armée, méfait sur un véhicule, menaces de mort et bris de probation. Advenant la découverte de l’arme, une accusation de possession d’arme prohibée pourrait s’ajouter.

Les interrogatoires des deux hommes et des perquisitions devraient permettre aux policiers d’en apprendre davantage sur cette affaire.