Un résident du CHSLD de Lambton a succombé aux complications du coronavirus.
Un résident du CHSLD de Lambton a succombé aux complications du coronavirus.

Un deuxième résident du CHSLD de Lambton décède

Marie-Christine Bouchard
Marie-Christine Bouchard
La Tribune
Le bilan des victimes de la COVID-19 s’est alourdi avec un 28e décès survenu en Estrie mardi. Un résident du CHSLD de Lambton a succombé aux complications du coronavirus.

Cette victime devient donc la deuxième personne résidant dans de ce petit CHSLD de 29 places à décéder en moins d’une semaine à la suite de l’éclosion qui, jusqu’ici, a touché 17 résidents et 13 employés.

Tous les employés et les résidents du CHSLD jusqu’ici déclarés négatifs subiront un quatrième test de dépistage mardi.

Lundi encore, on a déclaré positif un 17e résident de l’endroit. « Si on trouve encore de nouveaux cas, ce n’est pas parce que nous n’avons pas pris de mesures importantes pour contrôler cette éclosion au CHSLD de Lambton. C’est parce que la période d’incubation du coronavirus peut être longue, jusqu’à 14 jours dans certains cas », explique le directeur de la Santé publique de l’Estrie, le Dr Alain Poirier.

Le CHSLD de Lambton est présentement le seul CHSLD du Québec à se trouver sur la « liste rouge » des « CHSLD en situation critique », une liste mise à jour quotidiennement par le gouvernement du Québec.

Mardi, l'Estrie a recensé dix nouvelles personnes infectées par la COVID-19, dont sept habitent Sherbrooke et une dans la région du Granit, où se situe Lambton.

Enfin, soulignons que, mardi, il n’y  plus aucun patient hospitalisé à l’unité de soins consacrée à la COVID-19 à l’Hôtel-Dieu de Sherbrooke.

L’Estrie relativement épargnée

Les aînés de l’Estrie ont été relativement épargnés dans la première vague de la pandémie qui a frappé de plein fouet les CHSLD et les résidences privées pour aînés (RPA) du Québec ce printemps.

Dans cette première vague, 25 décès sont survenus entre le 25 mars et le 26 avril. Les trois autres décès sont survenus le 23 juin ainsi que les 11 et 15 septembre 2020.

Trois des 28 personnes décédées résidaient en CHSLD, sept se trouvaient à domicile, 15 dans des résidences privées pour aînés, et trois dans d’autres types de résidences.

Le Québec comptait mardi 5785 décès cumulatifs liés à la COVID-19. De ce nombre, l’Estrie en rapporte 28, soit 0,5% de tous les décès au Québec, tous les âges confondus.

Les personnes de plus de 60 ans représentent près de 32% des cas confirmés de COVID-19 au Québec. En Estrie, les personnes de plus de 60 ans représentent plutôt de 21 % des cas confirmés. En effet, alors que les CHSLD étaient épargnés par les éclosions durant la première vague, les aînés ont nécessairement été beaucoup moins testés que dans d’autres régions du Québec.