Louise Bourgault

Un débat annulé faute d’électeurs pour écouter

Le débat des candidats dans Richmond organisé par la Chambre de commerce de Sherbrooke n’a pas eu lieu mardi soir, faute d’électeurs pour les écouter.

Il en coûtait 20 $ pour assister à l’activité et comme aucun billet n’a été vendu, les organisateurs ont préféré annuler l’événement.

Lire aussi: Communautés culturelles : des absents à la soirée de la FCCE

Débat dans Sherbrooke : tir groupé contre la CAQ

« Les circonscriptions ont changé, peut-être que les gens de Rock Forest-Saint-Élie-Deauville ne savent pas qu’ils votent dans Richmond, mais faute de participants, ça n’aura pas lieu », a expliqué mardi la directrice de la Chambre de commerce Louise Bourgault.

Rappelons qu’avant même que la campagne électorale soit déclenchée, au début d’août, la Chambre de commerce de Sherbrooke annonçait la tenue de trois débats électoraux sous sa gouverne, dans les trois circonscriptions qui recoupent son territoire. 

Dans Sherbrooke, la semaine dernière, quelque 150 gens d’affaires et citoyens ont répondu présents, rapporte Mme Bourgault. 

« Et on garde le débat dans Saint-François mercredi soir », assure-t-elle, en précisant qu’une quarantaine de personnes ont acheté leur billet pour entendre les propositions des candidats Geneviève Hébert (CAQ), Charles Poulin (PLQ), Solange Masson (PQ) et Kévin Côté (QS).

La directrice générale est bien consciente que plusieurs organismes offrent des tribunes gratuites pour s’informer sur les candidats qui aspirent à devenir député le 1er octobre.

« La Chambre de commerce n’a pas de local pour ça. Elle doit louer un local, prendre un permis d’alcool » d’où le coût du billet d’entrée, justifie-t-elle.

« C’est la première fois qu’on essayait cette formule avec trois débats sur notre territoire. Il faudra peut-être penser à une autre formule, la prochaine fois, comme d’envoyer nos questions aux candidats et diffuser leurs réponses directement à nos membres. »

Le débat de mercredi dans Saint-François est prévu de 17 h à 20 h, à la salle du Parvis.