L’objectif de la formation est d’outiller pour le mieux les parents et le personnel éducatif auprès des jeunes atteints de TDAH.

Un cours gratuit sur le TDAH

L’Université Laval offrira une formation en ligne gratuite sur le trouble du déficit de l’attention/hyperactivité (TDAH). Tout le monde pourra s’inscrire, et l’objectif est de défaire les mythes.

«La mission première c’est d’offrir gratuitement une information basée sur les données probantes, scientifiques. C’est de pouvoir offrir une source fiable d’informations. Souvent, si on regarde dans le Web en général, oui on peut tomber sur de bons sites, mais on peut aussi tomber sur des sources moins fiables. Il y a toutes sortes de croyances populaires, on va croire par exemple que c’est parce que ce jeune-là a mangé trop de sucre qu’il est comme ça», soulève la professeure en adaptation scolaire Nancy Gaudreau, qui supervisera le cours en ligne, disponible à l’automne 2019.

Ces cours en ligne gratuits et ouverts à tous de l’UL sont appelés plus communément des MOOC (massive open online course). Le cours nommé «Le point sur le TDAH : comprendre, soutenir et accompagner» sera le sixième MOOC offert par l’institution.

L’objectif de la formation est d’outiller pour le mieux les parents et le personnel éducatif auprès des jeunes atteints de TDAH. Toutefois, toute personne désirant se renseigner sur le sujet est admissible au cours. 

«On va souvent résumer l’intervention à la pharmacologie, comme si la seule solution pouvait être la médication. Oui, ça fait partie des solutions efficaces, mais ça ne fonctionne pas pour tous les enfants. Il y a aussi plusieurs autres stratégies d’intervention qui peuvent être mises en œuvre. Avec ce MOOC, on veut inciter sur le fait que chaque enfant est unique et qu’il n’y a pas de solution miracle», ajoute Mme Gaudreau.

Plateforme d’apprentissage simple et efficace

La formation sera transmise par plusieurs documents, des vidéos enregistrées par des experts, des capsules animées ainsi que des ateliers interactifs. Le contenu du cours a été préparé par neuf professeurs ainsi que plusieurs experts, avec la participation de quatre facultés de l’Université Laval.

«On est allés chercher l’expertise là où elle était. Par exemple, le volet sur la médication, c’est une professeure en pharmacie experte en médication pour le TDAH qui s’est chargée de choisir la documentation. Tout se passe sur la plateforme en ligne. Ça donne la possibilité à tout le monde de la francophonie de s’inscrire. Tout est conçu pour être facile à utiliser», indique aussi Mme Gaudreau.

La professeure insiste aussi sur l’outil de discussion intégré dans la plateforme.

«La force des MOOC c’est aussi les forums de discussion. Les participants peuvent partager leurs bons coups ou les obstacles rencontrés entre eux. Ça crée une communauté. Puis en retenant un public cible, les parents et le personnel des écoles, on voulait permettre à cette population-là de se doter d’un vocabulaire commun. Si tous les acteurs suivent le MOOC, tout le monde va avoir eu une information cohérente et va avoir retenu l’importance de travailler ensemble.»

La formation sur le TDAH commencera le 23 septembre et s’échelonnera sur six semaines, pour une implication d’environ trois heures par semaine. Dès lundi, il est possible de s’inscrire au cours sur le site Web de l’Université Laval. Le nombre de places est illimité.