Michaël Belley espère que son histoire sensibilisera la population et incitera les maîtres à tenir leur chien en laisse.

Un chien attaqué mortellement à Jonquière

Un boston terrier a été attaqué mortellement, lundi matin, sur la rue de Montfort, à Jonquière. Le propriétaire de la petite chienne, Michaël Belley, dénonce la situation dans l’espoir que le règlement autour des laisses à chien soit resserré.

M. Belley était absent lors des événements. « Ma mère a sorti ma chienne, comme tous les matins, explique-t-il. Elle trouvait que c’était long avant qu’elle revienne, donc elle est sortie dehors. Elle a alors vu Frimousse, ensanglantée, qui rampait près de la clôture. Elle a été prise de panique. C’est un cycliste qui passait par là qui lui a raconté ce qui s’était passé. »

Selon ce qu’a déclaré le témoin au Quotidien, deux gros chiens à poil long, ressemblant à des chows-chows et pesant environ 150 livres, se seraient jetés sur le petit boston terrier.

Michaël Belley soupçonne qu’il s’agisse de chiens appartenant à une voisine.

« Elle les sort tout le temps et ne les attache pas. Elle s’assoit sur un bloc de ciment tout près et les laisse se promener. » Après l’attaque, la dame serait venue chercher ses chiens. Lorsque Michaël Belley s’est présenté chez elle, elle aurait refusé de lui ouvrir.

Ce ne serait pas la première fois que les chiens se montrent agressifs. Le cycliste qui a assisté aux événements s’était également fait mordre par les chiens il y a quelques semaines, et s’en est tiré avec une importante blessure au triceps gauche.

L’homme qui s’est fait mordre a porté plainte, tout comme Michaël Belley, qui mentionne toutefois que les choses avancent plutôt lentement dans le dossier.

« Les gens de la SPCA (Société pour la prévention de la cruauté envers les animaux) étaient censés venir pour faire un suivi de test de dangerosité. Ça fait quatre jours, et il n’y a personne qui est venu. C’est révoltant. On ne se sent même pas en sécurité sur notre propre terrain clôturé. Le cycliste qui a vu mon chien se faire tuer, il a eu une blessure sévère, mais le dossier a été mis de côté. C’est seulement hier (jeudi) que les policiers ont fait un lien entre les deux événements. Entre-temps, les chiens sont toujours là, et la madame continue de les sortir tous les soirs, en arrivant du travail. Elle les sort et il y a des enfants qui marchent dans le stationnement. »

Lors du passage du Quotidien, ladite voisine est sortie de chez elle avec deux gros chiens muselés, présumément pour les emmener en balade. Michaël Belley ajoute avoir reçu une information selon laquelle les deux chiens auraient l’obligation de porter une muselière. Il n’a pas été possible de savoir si l’obligation était liée aux récents événements.

Il s’agit de la deuxième attaque de chien en une semaine à Saguenay. Mardi soir, un jack russel de 7 ans a été attaqué par un husky dans la cour de l’école Marguerite-Belley, à Jonquière. Le petit chien a subi des blessures qui auraient pu être plus graves.