Depuis le début de la semaine, une personne tente de frauder les utilisateurs Facebook à l'aide d'un faux compte et d'une fausse annonce de chien à donner. 
Depuis le début de la semaine, une personne tente de frauder les utilisateurs Facebook à l'aide d'un faux compte et d'une fausse annonce de chien à donner. 

Un chien à donner comme appât des fraudeurs

Sherbrooke — Des fraudeurs qui utilisent les médias sociaux avec comme appât un animal à donner tentent de sévir à Sherbrooke.

Un fraudeur qui agit depuis le début de la semaine sous ce qui semble être un nom d’emprunt féminin offre un chien à donner sur la page Facebook « Petites annonces Sherbrooke ».

« Il est très calme et plein d’énergie. Il fera le bonheur d’une personne ou une famille qui aime les animaux et les balades. Partager à vos proches svp. J’ai une semaine pour lui trouver une bonne famille d'accueil », mentionne l’annonce publiée mardi sur Facebook avec la photo d’un jeune chien.

Le porte-parole du Service de police de Sherbrooke, Samuel Ducharme, met en garde contre ce type d’annonces. Il confirme que plusieurs personnes ont été victimes de ce type de fraude depuis le mois d’avril dernier à Sherbrooke.

« La personne qui affirme être intéressée reçoit un message que l’animal peut lui être envoyé par un service de livraison. Des frais sont alors demandés pour l’envoi. Des montants d’argent sont aussi réclamés pour une cage ou la vaccination de l’animal. Ce sont toujours des petits montants qui s’accumulent. Évidemment, tous ces frais doivent être acquittés. Certaines victimes déboursent 1000 $ ou même 2000 $ sans jamais voir l’animal en question. Animal qui n’existe pas par ailleurs », indique Samuel Ducharme.

Il explique que dans le cas en question, la photo de l’animal et celles publiées sur le compte de la personne qui affiche l’annonce ont été prises sur des banques de photos ou volées à d’autres comptes Facebook. 

« Toutes les caractéristiques d’une fraude par Internet sont présentes. C’est un faux profil, avec un faux historique où il n’est pas possible de consulter les commentaires », signale le porte-parole du SPS.

Il invite les personnes qui seraient tentées par ce type d’offres à donner rendez-vous à la personne qui veut donner l’animal pour le remettre en main propre dans le stationnement neutre aménagé dans le stationnement du quartier général du SPS sur la rue Maurice-Houle.

« C’est un endroit aménagé, peint en vert et éclairé. Il y a même une caméra de surveillance en fonction qui peut capter l’échange si ça tourne mal. Une personne bien intentionnée et qui veut le bien de son animal comme décrit dans ce type d’annonces devrait normalement se déplacer. Sinon, c’est signe qu’il y a anguille sous roche », signale le porte-parole du SPS.