Christian Blais

Un ancien trafiquant de drogue qui tient sa promesse

Sherbrooke - Un individu qui avait affirmé au tribunal qu'il réussirait sa thérapie relative à sa consommation de stupéfiants a tenu promesse.

L'ancien trafiquant de stupéfiants Christian Blais de Windsor était de retour, lundi, devant la juge Claire Desgens de la Cour du Québec au palais de justice de Sherbrooke.

À lire aussi: Trafic de drogues: 1023 comprimés en sa possession

L'accusé a obtenu un report de son dossier le temps qu'un rapport présentenciel soit confectionné.

« Mon client a complété une thérapie. Il serait intéressant d'obtenir l'éclairage d'un rapport présentenciel complet dans le dossier », a expliqué l'avocat de la défense Me Christian Raymond.

En juillet 2018, Christian Blais avait plaidé coupable à diverses accusations concernant le trafic et la possession de drogues dans le but d'en faire le trafic.

Blais a été arrêté en possession de 1023 comprimés de méthamphétamine et de 15,32 g de cocaïne, dont plus de 10 g sous forme de crack, à Sherbrooke, le 6 juillet 2018.

L'individu de 29 ans avait aussi reconnu deux événements de trafic de stupéfiants en octobre 2017.

C'est un ami de Blais qui vendait à un agent double qui l'a dénoncé sans le savoir. Il lui a dit d'aller voir son client parce que lui ne vendait plus.

Après avoir plaidé coupable, Christian Blais avait été confié à une maison de thérapie pour traiter son problème de dépendance. C'est à ce moment qu'il avait affirmé avoir l'intention de la réussir.

« Je dois rendre la peine la plus appropriée dans votre dossier », a expliqué la juge Desgens qui a reporté le dossier au 31 mai prochain pour les observations sur la peine.

C'est Me Marie-Line Ducharme qui représente le ministère public dans cette affaire.