Trois résidences de l'Outaouais isolées par la crue des eaux

Trois résidences sont isolées par les crues, à Boileau, dans la MRC Papineau, selon le ministère de la Sécurité publique du Québec.

Dans la MRC des Collines, les services d’urgence se disent en «préalerte».

Cela signifie, selon le porte-parole de la police de la MRC des Collines, Martin Fournel, «que nous sommes prêts à déployer rapidement les effectifs nécessaires afin de soutenir nos municipalités qui, elles, pourraient être touchées par la crue des eaux».

La mairesse de Pontiac, Joanne Labadie, invite de son côté les résidents des secteurs riverains à se préparer à quitter leur résidence à tout moment au cours des prochains jours. La présence de glace à la surface de la rivière des Outaouais pourrait compromettre la sécurité des citoyens et une évacuation préventive pourrait être nécessaire, selon l’élue.

La police de la MRC a trois mandats principaux, dans le cadre des inondations à prévoir: l’assistance en matière d’évacuations, la protection des personnes et des biens, et la circulation des véhicules.

Le ministère de la Sécurité publique met ses informations à jour sur la situation, en Outaouais et ailleurs dans la province.

+

Saint-André-Avellin et Papineauville sont en mode veille

Dans la Petite-Nation, les autorités de Saint-André-Avellin et Papineauville étaient sur le qui-vive, en fin de journée jeudi, à l’approche des importantes précipitations attendues sur la région.

La municipalité de Saint-André-Avellin, qui avait été durement touchée par la crue historique de 2017, a mis en garde ses résidents face à une « éventuelle inondation ». Au moment d’écrire ses lignes, la rivière Petite-Nation menaçait de sortir de son lit.

« Les données hydriques que nous recevons présentement du ministère de la Sécurité publique concernant la crue des eaux pour notre secteur indiquent que nous devrons nous préparer à une éventuelle inondation. Les précipitations importantes prévues pour ce week-end contribueront à une hausse du niveau de l’eau pouvant même excéder celui que nous avons connu en 2017. Nous désirons vous informer que nos équipes sont déjà à l’œuvre pour parer à cette éventualité », a écrit la municipalité sur sa page Facebook, en milieu de journée, ajoutant que des pompiers passeraient plus tard en soirée dans les secteurs du village généralement affectés par les inondations printanières afin d’aider les citoyens à se préparer à la situation. Les résidents désirant se procurer des sacs de sable sont invités à communiquer avec le 819-981-0032.

Du côté de Papineauville, où on retrouve plusieurs propriétés situées en bordure de la rivière des Outaouais, la préparation de sacs de sable a débuté en fin d’après-midi, hier. « Nos équipes sont en mode surveillance constante », a indiqué par écrit au Droit le maire de la municipalité, Christian Beauchamp.