L'incendie dans l'immeuble à logements a eu lieu en janvier 2017 sur la rue Félix-Hébert.

Sauvée des flammes : elle rend hommage à ses sauveteurs

C’est toute la chaîne d’urgence allant des proposés du 9-1-1. aux policiers, aux pompiers en passant par les ambulanciers paramédicaux qu’une dame de 87 ans de Sherbrooke a remerciée dans un émouvant hommage, mercredi, à Sherbrooke.

Suzanne Grenier-McConnell tenait à se présenter devant tous ces gens qui lui ont sauvé la vie en la sortant de l’immeuble en flammes où elle était prise en janvier 2017 sur la rue Félix-Hébert.

Lire aussi: Un article de fumeur à l'origine de l'incendie sur Félix-Hébert

Un incendie force l'évacuation de 150 personnes à Sherbrooke

« Grâce à ces vaillants pompiers, je suis toujours avec vous aujourd’hui. Merci de veiller sur nous jour et nuit », a écrit Suzanne Grenier-McConnell dans une lettre manuscrite qu’elle a remise au Service de protection contre les incendies de Sherbrooke (SPIS).

Le directeur du SPIS, Stéphane Simoneau explique que ces remerciements rejaillissent sur l’ensemble des équipes d’urgence sherbrookois.

« Ce ne sont pas seulement les pompiers qui se rendent aux gens qui permettent de sauver des vies, mais l’ensemble des intervenants d’urgence. Nous n’aurions pas pu atteindre cette dame dans son logement sans l’équipe de protection des pompiers qui était à l’extérieur de l’immeuble, sans les policiers qui nous ont guidés et les proposés du 9-1-1 qui ont relayé l’information. Sans compter les paramédics qui ont réanimé la dame et l’équipe d’urgence au CHUS qui lui a prodigué les soins », signale le directeur Simoneau.

Le SPIS avait déroulé le tapis rouge pour accueillir Suzanne Grenier-McConnell qui a pris place entre le directeur Stéphane Simoneau et la présidente du comité de sécurité publique de la Ville de Sherbrooke, Danielle Berthold.

Le SPIS avait déroulé le tapis rouge pour accueillir Suzanne Grenier-McConnell qui a pris place entre le directeur Simoneau et la présidente du comité de sécurité publique de la Ville de Sherbrooke, Danielle Berthold, à la caserne de la rue Terrill.

« Nous tenions à être tous présents. Les équipes d’intervention entouraient la dame qui tenait à venir nous remercier personnellement. C’était un moment très émouvant », explique Stéphane Simoneau.

Ce dernier explique que ce type d’intervention, qui a permis de sauver la vie de Suzanne McConnell lors de l’incendie de l’immeuble de la rue Félix-Hébert à Sherbrooke, prouve l’efficacité du système de protection dans lequel investissent les Sherbrookois.

Plus de 150 personnes avaient été évacuées de l’immeuble de 60 logements où l’incendie, causé par un article de fumeur, s’était déclaré en soirée du 27 janvier 2017.

L’entraînement et la préparation des pompiers et de l’ensemble des services d’urgence ont permis de faire des sauvetages auprès de six personnes, dont cinq qui se trouvaient sur les balcons et une femme en arrêt cardio-respiratoire.

« C’est toute la chaîne d’urgence qui a fait en sorte que cette dame soit avec nous aujourd’hui », souligne le directeur du SPIS, Stéphane Simoneau.