Les citoyens voulant se procurer une plaque personnalisée devront attendre à lundi, 7h30, avant d’en commander une.

Ruée vers les plaques d’immatriculation personnalisées

Ceux qui avaient hâte de commander leur plaque d’immatriculation personnalisée se sont buté à un site Web paralysé et devront patienter jusqu’à lundi.

Quelques minutes après le lancement de ce nouveau service, vendredi à 7h30, le site de commande a connu des ratés qui ont forcé la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) à suspendre le service.

«Il y a eu une surcharge. Plusieurs personnes ont commandé en même temps et on a connu des difficultés techniques. On est vraiment désolés des inconvénients», commente Mario Vaillancourt, porte-parole de la SAAQ. 

La société d’État a annoncé que le service reprendra le lundi 30 juillet, dès 7h30. Un certain nombre d’automobilistes ont réussi à passer une commande, mais n’ont peut-être pas reçu de courriel de confirmation. Ceux-ci peuvent appeler au 1-877-528-4887 pour savoir si leur tentative d’achat a fonctionné. 

Le site transactionnel qui a été utilisé appartient à la SAAQ, qui dit avoir effectué des tests avant d’aller de l’avant. «On s’était préparés à avoir une affluence», soutient M. Vaillancourt. 

Ce projet de plaques personnalisées a été annoncé par le Parti québécois en 2014, mais il aura fallu plus de 4 ans avant qu’il ne soit réalisé et annoncé au début juillet par le ministre des Transports André Fortin. 

Une plaque personnalisée coûte 250 $ et les automobilistes devront payer des frais de 34,50 $ chaque année pour la renouveler. Les inscriptions sur la plaque doivent compter entre 2 et 7 caractères, sans espace pour les voitures, et respecter un certain nombre de règles de bon goût. 

La SAAQ a basé les prévisions de vente de ce nouveau produit sur une adhésion moyenne de 2 % ailleurs au Canada, ce qui représente 100 000 plaques personnalisées au Québec. La SAAQ espère ainsi faire des profits de 20 millions $ sur 5 ans.