Retraite obligatoire à 60 ans: l'appel d'un groupe de pilotes rejeté

OTTAWA — La Cour d'appel fédérale a rejeté une poursuite intentée par d'ex-pilotes d'Air Canada qui avaient prétendu que la compagnie aérienne avait eu tort de contraindre certains à prendre leur retraite à l'âge de 60 ans.

Un groupe formé par 18 anciens pilotes avaient porté en appel une décision du Tribunal canadien des droits de la personne selon laquelle la société avait le droit d'obliger certains pilotes à prendre leur retraite à un âge considéré comme étant la norme dans l'industrie.

La question de l'âge de la retraite des pilotes d'Air Canada s'est retrouvée à plus d'une reprise devant les tribunaux au cours de la dernière décennie dans un secteur touché par une pénurie de pilotes. La décision rendue vendredi dernier par la Cour fédérale marquait un troisième échec en matière d'appels de jugements d'instances inférieures.

Les pilotes poussés vers la sortie en 2011 et 2012, à l'origine, ont allégué sans succès qu'Air Canada les avait discriminés en concluant une convention collective imposant la retraite obligatoire.