Participant à la deuxième finale de sa carrière - sa première en plus de cinq ans- Vasek Pospisil s'est incliné 7-5, 6-3 aux mains de Monfils, dimanche, lors du match ultime de l'Omnium Sud de France à Montpellier.
Participant à la deuxième finale de sa carrière - sa première en plus de cinq ans- Vasek Pospisil s'est incliné 7-5, 6-3 aux mains de Monfils, dimanche, lors du match ultime de l'Omnium Sud de France à Montpellier.

Pospisil s'incline en finale de l'Open Sud de France face à Monfils

MONTPELLIER, France — Vasek Pospisil devra attendre un peu plus longtemps avant de remporter un premier tournoi sur le circuit de l'ATP. Et aussi pour venir à bout de Gaël Monfils.

Participant à la deuxième finale de sa carrière - sa première en plus de cinq ans- le Canadien s'est incliné 7-5, 6-3 aux mains de Monfils, dimanche, lors du match ultime de l'Omnium Sud de France à Montpellier.

C'était la sixième fois que Pospisil et Monfils croisaient le fer en simple, et Monfils n'a encore jamais perdu face à son rival de la Colombie-Britannique. En fait, Pospisil n'a même jamais remporté une seule petite manche contre l'athlétique français.

Après avoir connu une semaine productive, marquée par des victoires en deuxième ronde contre son compatriote Denis Shapovalov, troisième tête de série, et en demi-finale samedi face au Belge David Goffin, classé deuxième, Pospisil n'a pas été en mesure de renverser le favori du tournoi.

Mais globalement, Pospisil ne s'est pas gêné pour afficher sa satisfaction générale.

«Ç'a été une semaine incroyable», a analysé l'athlète de 29 ans qui devrait se retrouver au 104e rang du classement de l'ATP lundi matin.

«J'ai inscrit de grandes victoires et j'ai la nette impression de m'améliorer de semaine en semaine. Je vais maintenant essayer de me reposer, de me détendre pendant les deux prochaines journées et de me préparer pour la prochaine compétition», a ajouté Pospisil, dans une entrevue dont les extraits ont été publiés sur le site internet de l'ATP.

En principe, cette prochaine compétition aura lieu cette semaine à Rotterdam. Et son premier match promet d'être ardu puisqu'il doit affronter le Russe Daniil Medvedev, favori du tournoi et détenteur du cinquième rang au classement mondial.

Peu de chances de bris

Moins dominant au service qu'il ne l'avait été au cours de la semaine, surtout lors de son match contre Goffin où il avait amassé huit as, Pospisil a été limité à deux as face à Monfils. Il a commis trois doubles fautes. Monfils a réussi six as mais a été victime de cinq doubles fautes.

Incapable de solutionner le service de Monfils en première manche, Pospisil s'est créé quatre chances de bris au deuxième set, deux au troisième jeu et deux autres au cinquième, les deux plus longs jeux du match. Monfils n'a jamais flanché.

De son côté, Pospisil, 132e au monde avant le match, a lui aussi fait face à quatre balles de bris, deux dans chacune des deux manches. Il a concédé un premier bris lors du 12e jeu de la manche initiale, permettant ainsi à Monfils de boucler ce premier set en 53 minutes.

Monfils a réussi son second bris lors du huitième jeu du deuxième set, à sa deuxième tentative, après avoir gagné les trois premiers points du jeu.

Fort d'une avance de 5-3, Monfils a mis fin au duel à sa deuxième balle de match lorsque Pospisil a retourné un service hors des limites du terrain.

Neuvième joueur mondial, Monfils a signé un neuvième titre en carrière sur le circuit de l'ATP, et son troisième à l'Omnium Sud de France. Il avait remporté l'édition inaugurale, en 2010, avant de vaincre son compatriote Richard Gasquet en 2014.

Monfils et Gasquet sont les deux seuls joueurs à avoir gagné ce tournoi en trois occasions depuis son lancement en 2010.

«Ç'a été une excellente semaine. Je suis satisfait de ma performance aujourd'hui, a déclaré Monfils. Je pense avoir joué avec aplomb encore aujourd'hui et je suis content de la façon dont j'ai géré les moments importants.»

En 2014, Pospisil s'était incliné 1-6, 4-6 face au Canadien Milos Raonic en finale de l'Omnium Citi, à Washington, D.C.